Un autre assesseur du président brésilien est arrêté

Publié le par anonyme

Brasilia, 23 mai (RHC)- La situation politique du président brésilien Michel Temer continue à se compliquer suite à l'arrestation aujourd'hui, par la police fédérale, d'un autre de ses assesseurs spéciaux, l'ex-gouverneur de Brasilia, Tadeu Filippelli, impliqué dans un scandale de détournement de fonds.

Tadeu Filippelli, du Parti du Mouvement Démocratique Brésilien, au pouvoir, a été arrêté avec les ex-gouverneurs Agnelo Queiroz et José Roberto Arruda ainsi qu'avec sept autres personnes qui auraient bénéficié d'un schéma de corruption qui a facilité la sur-facturation des travaux du Stade National Mané Garrincha.

Selon l'enquête ouverte par la Police Fédérale, le coût de la reconstruction de ce stade pour la Coupe du Monde de 2014 a été fixé à 600 millions de réales (plus de 185 millions de dollars) et elle a fini par coûter 1 milliard 575 millions de réales (plus de 490 millions de dollars).

Les ressources utilisées dans des travaux, entrepris sans des études préalables de faisabilité financière sotn sorties des coffres de Terracap, une compagnie publique du District Fédéral avec 49% de participation du gouvernement fédéral dont les activités ne prévoient pas ce type d'activités.


 


 

Selon des informations diffusées par des chaînes de télévision brésiliennes Tadeu Filipelli et Rodrigo Rocha Loures, écarté de son poste de député sont des pièces clés du gouvernement de Michel Temer pour ce qui est des liens avec le patronat et le congrès et en dépit de leur bas profil, ils figurent parmi les plus proches collaborateurs du président.


 

Loures, qui a été assesseur spécial de Temer depuis octobre 2016 jusqu'à mars dernier quand il a pris possession de son siège à la Chambre Basse pour remplacer l'actuel ministre de la justice Osmar Serraglio, a été écarté de son poste sur ordre judiciaire après avoir été dénoncé par le chef d'entreprise Joesley Natista, propriétaire de la Chambre Froide JBS.


 

Un film vidéo fait par la Police Fédérale et largement diffusé par les médias brésiliens a montré Rocha Loures quand il recevait une valise avec un demi million de réales, somme qu'il allait recevoir toutes les semaines durant 20 ans pour sa médiation dans un litige entre JBS et Petrobras, la compagnie des pétrole du Brésil. Temer l'a chargé de cette mission.


 

Il a également été le chef des relations institutionnelles de la vice-présidence de la République quand Temer occupait ce poste.


 

Mercredi, des extraits d'un enregistrement fait par Joesley Batista en mars dernier dans la résidence officielle ont été révélés. Ils ont révélé que Temer autorisait le paiement du silence de l'ex-leader parlementaire Eduardo Cunha, arrêté et condamné à 15 ans de prison pour corruption, pour blanchiment d'argent et pour évasion de devises pour l'opération anti-corruption Lava Jato.


 

Edité par Reynaldo Henquen
source: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/130539-un-autre-assesseur-du-president-bresilien-est-arrete

Publié dans brésil

Commenter cet article