Guyane : le PCR demande au gouvernement d’écouter les peuples des outre-mer

Publié le par anonyme

Conférence de presse du Parti communiste réunionnais

Manuel Marchal / 5 avril 2017

 

Lors d’une conférence de presse tenue par Yvan Dejean, porte-parole du PCR, Johnny Lagrange-Backary, secrétaire et Julie Pontalba, membre du Comité central, le Parti communiste réunionnais est revenu sur la situation en Guyane.

 

JPEG - 38.9 ko
Johnny Lagrange Backary, Julie Pontalba et Yvan Dejean.

Pour le PCR, la crise en Guyane était prévisible. Dans son communiqué publié le 28 mars dernier, le Parti communiste réunionnais indiquait que « il est temps que les gouvernements français (l’actuel comme le prochain) comprennent que les outre-mer attendent de leur part une prise en considération de leurs peuples pour que ceux-ci soient les acteurs responsables du développement de leur pays. C’est un appel à la responsabilité qui s’élève de l’Océan Atlantique à l’Océan Pacifique en passant par l’Océan Indien.

Ceux qui s’imaginent que ce qui se passe actuellement en Guyane ne risque pas de se produire à La Réunion se trompent, car les indicateurs qui provoquent ces mouvements sociaux en Guyane sont tout autant alarmants à La Réunion ».

Le PCR constate que cette prévision s’est vérifiée, et des indices indiquent que le mouvement sera difficilement circonscrit à la Guyane.

Hier soir, une délégation d’une trentaine de personnes portée par une manifestation de 10.000 personnes occupait une salle du centre spatial guyanais. C’est un lieu symbolique, il symbolise la France et l’Europe. Elle a réagi aux propositions du gouvernement qui sont insuffisantes dans la forme et le fonds. En effet, les Guyanais demandent plus de compétences, un nouveau cadre dans les relations entre la Guyane et la France.

Pour sortir de la crise, il faut un nouveau cadre indique le PCR. Cela passe par plus de compétences, afin que ce soit aux peuples de l’outre-mer d’avoir les moyens de gérer eux-mêmes leurs affaires. Pour La Réunion, le PCR propose une assemblée territoriale unique doté d’un fonds de développement, et capable de négocier avec les pays voisins.

Plus d’informations dans Témoignages de demain.

source: http://www.temoignages.re/politique/actualites/guyane-le-pcr-demande-au-gouvernement-d-ecouter-les-peuples-des-outre-mer,89223

Publié dans afrique, amérique latine

Commenter cet article