C'est l'heure pour l'Occident de cesser d'agiter "la menace chinoise"

Publié le par anonyme

  2017-04-29 20:52:05  xinhua
Dans l'histoire, l'émergence des grandes puissances a toujours été marquée par l'expansion et l'agression. Or, aujourd'hui, l'émergence de la Chine est une exception, car elle est pacifique.

Malheureusement, l'Occident n'a jamais abandonné ses illusions sur une présumée menace qui viendrait de Chine ou ses préjugés face aux bonnes intentions chinoises.

La Chine a lancé mercredi dernier un nouveau porte-avions, le premier qu'elle a construit elle-même. Ce lancement vise à renforcer le rôle que la Chine joue en tant que défenseur de la paix et de la stabilité dans la région et dans le monde.

Pourtant, certains observateurs occidentaux y ont vu un "étalage de force" et une tentative de vouloir "entrer dans la partie des porte-avions". Quelques médias ont même comparé le "Shandong" avec les bâtiments américains.

C'est tout le contraire. La Chine, un pays qui observe strictement une politique de défense nationale défensive, n'a aucune intention de projeter son armée pour aller menacer un pays de la région ou dans le monde.

La Chine n'a aucun intérêt à participer à cette "partie de portes-avions", étant donné qu'une course aux armements, comme l'histoire l'a prouvé, ne peut qu'entraîner le monde au bord de la guerre.

L'accroissement du potentiel militaire chinois sert principalement à défendre sa souveraineté nationale, son intégrité territoriale et ses intérêts grandissants à l'étranger.

Aujourd'hui, près de 30.000 entreprises chinoises sont installées à l'étranger, des millions de Chinois travaillent et vivent à l'étranger, tandis qu'un grand nombre de cargos croisent dans les eaux internationales avec à bord des marchandises chinoises ou quelque chose lié à la Chine d'une façon ou d'une autre.

Par conséquent, la Chine a toutes les raisons de renforcer ses capacités de défense afin de protéger ses intérêts légitimes à l'étranger. En outre, le développement de ses forces de défense nationale, dont la marine, aidera le pays à mieux assumer ses responsabilités dans la préservation de la paix mondiale.

De fait, la puissance militaire chinoise n'est pas conforme à son statut de grande puissance mondiale : elle n'est que le dernier en date parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU à se doter récemment de porte-avions.

Pour la Chine, la capacité de concevoir et de construire un tel bâtiment signifie simplement un pas dans ses efforts visant à faire correspondre sa puissance militaire aux besoins de développement économique et de défense.

Il existe d'autres exemples similaires de mauvaise interprétation et même de distorsion.

Par exemple, les constructions entreprises sur certaines îles en mer de Chine méridionale, qui visent à améliorer les conditions de vie et de travail des personnels sur ces îles, à offrir un meilleur service d'intérêt public aux bateaux passant au large et à bâtir des installations militaires nécessaires pour défendre ses territoires, ont été incorrectement interprétées comme visant à aggraver les tensions dans la région.

L'initiative chinoise "la Ceinture et la Route", qui offre des opportunités de coopération et de développement à tous dans une conjoncture économique mondiale morose, a été qualifiée de façon erronée comme "un plan Marshall chinois".

Il faut rappeler que Beijing est le plus grand contributeur en matière de maintien de la paix parmi les cinq membres permanent du Conseil de sécurité de l'ONU en terme de personnel. Plus de 30.000 casques bleus chinois ont ainsi servi à l'étranger depuis que la Chine a commencé à participer aux missions de maintien de la paix en 1990.

Ceux qui pensent que la Chine va s'écarter de sa voie de développement pacifique et adopter une stratégie d'expansion se trompent tout simplement.

Il vaudrait mieux que l'Occident cesser d'agiter ses vieilles idées de "menace chinoise", car l'émergence pacifique de la Chine s'appuie non seulement sur ses propres efforts, mais aussi sur un environnement extérieur amical qui favorise la coordination et la coopération avec d'autres pays de la planète.

source: http://french.cri.cn/621/2017/04/29/562s511187.htm

Publié dans chine

Commenter cet article