Le combattant historique sud-africain Ahmed Kathrada est décédé

Publié le par anonyme

Pretoria (PL) Le combattant vétéran sud-africain Ahmed Kathrada, l'un des trois survivants du jugement historique de Rivonia en 1964, est décédé à l'âge de 87 ans dans un hôpital de Johannesburg.

En annonçant cette triste nouvelle, la fondation qui porte son nom a souligné qu' « il est décédé pacifiquement suite à une courte maladie ».

Kathrada n'a pu récupérer de la chirurgie qu'il a subie au début du mois pour lui retirer un caillot de sang au cerveau, après laquelle il a connu quelques complications.

Neeshan Balton, directeur exécutif de la fondation (AKF), a signalé que « c'est une grande perte pour le Congrès National Africain (ANC), le mouvement de libération le plus global, et l'Afrique du Sud dans son ensemble ».

Balton a souligné qu'« au niveau international il a fait preuve de fermeté dans son soutien à la lutte du peuple palestinien », en rappelant que Kathy (comme il était également affectueusement surnommé) «  a été une source d'inspiration pour des millions de personnes dans différentes parties du monde ».

Pour sa part, le président de l'AKF et ministre du Tourisme,  Derek Hanekom, a exprimé sa douleur car il a perdu « un grand révolutionnaire et un ami aimé ».

Depuis hier soir, lorsque qu'il a été connu que la situation de Kathrada était « critique » et que son état de santé s'était « détérioré durant les dernières 24 heures », des dizaines de personnes, parmi lesquelles des membres de la famille, des amis et des personnalités de tous horizons, ont commencé à se concentrer devant l'hôpital dans lequel il était suivi.

Kathrada a été jugé et condamné à l'emprisonnement à perpétuité pour ses activités et idées politiques aux côté de Nelson Mandela, Walter Sisulu, Govan Mbeki, Raymond Mhlaba et Elias Motsoaledi, ainsi que d'Andrew Mlangeni y Denis Goldberg toujours en vie.

De même que Mandela, il a souffert les rigoureuses conditions de détention sous le régime ségrégationniste de l'apartheid à Robben Island, puis a été libéré en 1990 tout comme lui.

Suite aux premières élections libres effectuées en Afrique du Sud en avril 1994, il a occupé un poste au parlement en tant que représentant de l'ANC.

Auteur du livre Pas de pain pour Mandela- Mémoires de Ahmed Kathrada, Prisonnier N. 468/64, ce fils d'immigrés indiens est né le 21 août 1929 à Schweizer Reneke, une petite ville dans la région du Transvaal Ouest (actuelle province du Nord-Ouest).

Les funérailles de Kathrada, qui est resté politiquement actif jusqu'à ses derniers jours, se réaliseront selon les droits religieux musulmans.

lam/dfm

source: http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=880207:le-combattant-historique-sud-africain-ahmed-kathrada-est-decede&opcion=pl-ver-noticia&catid=2&Itemid=203

Publié dans afrique

Commenter cet article