L'espoir pour les femmes se trouve sur la voie des revendications collectives et de la lutte de classe

Publié le par anonyme

Le CC du KKE a honoré le 8 mars, Journée internationale de la femme, l'après-midi du samedi dernier (4/3) avec un événement émouvant à la salle de conférence du CC. Des centaines de femmes et d'hommes de tous âges ont rempli la chambre, ainsi que le foyer pour assister à l'événement, qui avait avec le slogan: « Avec le KKE dans la lutte pour la parité et les besoins actuels de la femme ».

 

Le SG du CC du KKE, Dimitris Koutsoumpas, a adressé un message de salutation à l'événement. Se référant à la signification du 8 mars, il a noté entre autres choses: «Le sacrifice des travailleuses des usines de textile et du vêtement de New York en 1857 pour de fondamentalement meilleures conditions de travail marque le caractère militant de classe de l'anniversaire. Comme tout grand moment dans l’histoire du mouvement syndical international, il laisse un héritage et une expérience militante pour l'avenir. Il nous enseigne que l'espoir et l'optimisme pour les femmes de la classe ouvrière et des couches populaires peuvent être nés dans la voie des revendications collectives et de la lutte de classe pour la parité et l’émancipation des femmes ».

 

Immédiatement après le discours, a suivi la représentation de la pièce de théâtre « La Broderie », préparée et présentée par le groupe théâtral et musical de l’Organisation régionale de Thessalie du KKE. La pièce de théâtre, inspirée par l'histoire des femmes de la lutte de classe qui n’ont pas plié, a ému le public, tandis que les acteurs ont été chaleureusement applaudis.

 

08.03.2017

source: 

http://inter.kke.gr/fr/articles/Lespoir-pour-les-femmes-se-trouve-sur-la-voie-des-revendications-collectives-et-de-la-lutte-de-classe/

Publié dans Grèce, femmes

Commenter cet article