8 Mars 2017, le Parti de la Gauche Européenne soutient l’appel à la grève internationale des femmes

Publié le par anonyme

 

Le Parti de la Gauche européenne estime qu’il est très important que l'espace politique et social que nous construisons en Europe, contre les politiques néo-libérales menées par les forces du Parti populaire européen et de la social-démocratie, est traversé, secoué et orienté par le mouvement des femmes.

Le Parti de la Gauche européenne met l'accent sur le poids et l'épaisseur des nouvelles politiques qui avancent: une autre saison du féminisme, à partir des places de l'Argentine jusqu’aux rues de l'Europe, où les femmes polonaises et espagnoles réclament la liberté de décider de leur corps («YO décido»), où le langage, les pratiques, les objectifs du féminisme de la la fin du XXe siècle se mélangent avec la force explosive de l'action et des souhaits des nouvelles générations de femmes et d'activistes des mouvements anti-néolibéraux.

En Italie, avec l'appel de «NonUnaDiMeno» («NiUnaMenos», «PasUneDeMoins»), en novembre dernier une grande manifestation de femmes a envahi Rome contre la politique d'austérité de Renzi et le diktat de l'UE, pour une société sans discrimination de genre, sans oppression, exploitation et précarité.

Le prochain objectif c’est de transformer la journée du 8 Mars en une grève des femmes dans la production et la reproduction sociale, pour lutter contre la violence des hommes envers les femmes, la précarité du travail et de la vie, la destruction du «welfare-state», les politiques de sécurité contre les femmes migrantes, l'attaque à l'autodétermination. C’est une initiative qui politiquement vise haut,  car elle considère les femmes non seulement comme les destinataires de droits que la crise menée par les politiques néolibérales détruit, mais aussi comme les porteuses de leur propre subjectivité, d’une autre idée du monde, de l'économie, des relations.

Le Parti de la Gauche européenne croit que, pour que la lutte contre le néolibéralisme soit  efficace, il faut casser les dispositifs patriarcaux qui l'alimentent. Voilà pourquoi il se déclare féministe. Il adhère donc à la journée de grève du 8 Mars, en propageant ses objectifs, ses contenus et ses méthodes, pour aider à son succès et à sa diffusion dans l'espace européen.

Parti de la Gauche européenne

source:

http://fr.european-left.org/fr/positions/nouvelles/8-mars-2017-le-parti-de-la-gauche-europeenne-soutient-lappel-la-greve

Publié dans PGE

Commenter cet article