Procès du Maire communiste de Patras suite à une plainte déposée par la fasciste « Aube dorée »

Publié le par anonyme

Une large vague de soutien est suscitée récemment pour le Maire communiste de Patras, Kostas Peletidis, qui a été jugé le lundi, 13 février, suite à une plainte déposée par un ancien député de la fasciste « Aube dorée » pour violation des obligations, parce qu’en implémentant la décision unanime du Conseil municipal en 2015, il n’a pas facilité l’activité de l’organisation criminelle nazie.

Finalement, le procès de Kostas Peletidis, qui est le maire de la 4e plus grande ville de la Grèce, a été reporté au 23 février.

Il convient de noter que tôt le matin, de nombreuses personnes se sont rassemblées devant la mairie pour soutenir K. Peletidis de manière militante, pour demander l’arrêt de sa persécution et que le gouvernement et les services de l’État correspondants prennent des initiatives dans ce sens.

Des centaines de syndicats et d’autres organisations de masse à travers le pays, de nombreux maires et conseils municipaux d’autres régions, ont exprimé leur solidarité avec le maire communiste.

Le jour du procès, les travailleurs de la municipalité de Patras ont fait un arrêt de travail et ont organisé un rassemblement de solidarité avec le maire, qui est devenu une marche militante.

Il faut noter que le KKE a fait une démarche auprès du ministre de l'Intérieur du gouvernement SYRIZA-ANEL dénonçant le procès comme une persécution politique de la part de l'organisation criminelle fasciste d’ « Aube dorée ».

source:  

http://www.solidnet.org/greece-communist-party-of-greece/cp-of-greece-trial-of-the-communist-mayor-of-patras-after-the-lawsuit-filed-against-him-by-fascist-golden-dawn-en-ru-es-de-fr-ar-sq

Publié dans Grèce

Commenter cet article