« Nous rassembler, nous unir pour définir ensemble un nouveau cadre »

Publié le par anonyme

Discours de clôture du 9e Congrès du PCR -1-

Témoignages.re / 23 février 2017

 

Le 5 février dernier, le 9e Congrès du Parti communiste réunionnais s’est conclu par le discours de son nouveau secrétaire général, Maurice Gironcel. Il a souligné qu’au moment où La Réunion vit une période décisive pour son avenir, il importe plus que jamais de se rassembler « le plus largement possible sans exclusive à partir du moment ou on partage le même idéal de défendre les intérêts de La Réunion. » Voici la première partie de son intervention, avec des inter-titres de Témoignages.

 

JPEG - 47.3 ko
Maurice Gironcel au 9e Congrès du PCR, le 5 février à Sainte-Suzanne.

Chers camarades, chers invites, chers congressistes, après ce message très fort de nos camarades de la Syrie, à vous toutes et à vous tous, je vous dis merci d’être venus à notre 9ème Congrès ici à Sainte-Suzanne.

Je voudrais ensuite remercier chaleureusement le nouveau Comité Central élu et tout le Congrès pour la confiance qu’ils m’ont accordé en m’élisant Secrétaire général du Parti Communiste Réunionnais.

« Notre responsabilité est grande »

Devant vous toutes et devant vous tous, devant la population réunionnaise je prends l’engagement de faire tout ce qui en mes capacités pour accomplir dignement les tâches que vous m’avez confié.

C’est pour moi une fierté d’être désigné à cette fonction ou plutôt à cette responsabilité. C’est aussi avec beaucoup d’appréhension que je me projette dans cette tâche car elle est lourde de responsabilité.

Toutefois mon appréhension s’estompe puisque je sais que je peux compter sur l’aide, la collaboration et la solidarité non seulement des membres du Comité Central mais aussi de tous les adhérents de notre Parti

La tâche est lourde et notre responsabilité est grande mais nous atteindrons nos objectifs si nous sommes unis et solidaires.

Je vous propose, dès maintenant que le camarade Dejean soit désigné comme porte-parole du PCR. Êtes-vous d’accord ?

Je vous demande aussi d’approuver la décision de notre dernier Conseil Politique de designer notre camarade Elie Hoarau, compagnon de combat de Paul Vergès, comme Président de notre Parti.

Unis sur la base de nos idées partagées, unis sur la base de nos convictions communes et solidaires dans nos tâches, solidaires dans nos actions et dans nos responsabilités.

Dans l’état actuel des choses nous n’avons pas d’autres voix que de suivre le cap qui nous a été indiqué dans son rapport d’orientation général présenté par notre camarade Yvan Dejean, ce matin.

« Émancipation du peuple réunionnais »

Oui chers camarades, la situation de La Réunion est telle qu’il nous faut nous rassembler, nous unir pour définir ensemble un nouveau cadre nous permettant d’élaborer et de mener pour La Réunion une politique de développement durable dans tous les domaines.

Dans les domaines économique, culturel et identitaire, social environnemental et de la coopération régionale.

Nos projets doivent viser à l’émancipation du peuple réunionnais, à son épanouissement en priorisant l’action vers les plus pauvres et les plus démunis de notre pays, de notre Peuple qui souffre.

Dans cet objectif, il est possible de rassembler. De rassembler le plus largement possible sans exclusive à partir du moment ou on partage le même idéal de défendre les intérêts de La Réunion.

« Renforcer notre Parti »

La Réunion doit disposer d’une assemblée paritaire, élue a la proportionnelle intégrale, dotée de compétences élargies (a l’exclusion des pouvoirs régaliens de l’Etat) afin que les Réunionnaises et les Réunionnais puissent disposer des pouvoirs de décision sur tout ce qui concerne leur vie quotidienne.

Cette assemblée sera responsable d’un Fonds de Développement alimenté par les concours financiers croises de l’Union Européenne, de l’Etat Français et de La Réunion dans le cadre d’un partenariat équitable et solidaire.

Nous avons eu par le passé des divisions, des oppositions. Le temps n’est plus à ressasser ces problèmes mais de les dépasser, de les surmonter pour une Réunion unie et solidaire.

Un des autres enseignements de notre Congrès est que nous devons renforcer notre Parti pour affronter les batailles à venir.

Renforcer notre Parti sur la base de la cohésion de nos idées, de nos projets et de nos objectifs.

Renforcer notre Parti en terme d’adhésions et renforcer les outils permettant un bon fonctionnement de notre Parti sur le plan de la formation, de la communication, des finances. Pour cela, la bataille de l’adhésion à notre Parti est primordiale et chacune et chacun d’entre nous devra l’assumer.

Le Congrès a pris de bonnes résolutions. Il nous appartient à toutes et à tous, chers camarades congressistes, de les mettre en œuvre.

(à suivre)

source: http://www.temoignages.re/politique/actualites/nous-rassembler-nous-unir-pour-definir-ensemble-un-nouveau-cadre,88912

Publié dans afrique

Commenter cet article