« Le PCR doit retrouver un outil de propagande de masse »

Publié le par anonyme

Témoignages.re / 16 février 2017

 

Après une première partie consacrée à l’idéologie, la seconde partie du rapport sur les moyens présenté le 5 février au 9e Congrès du PCR par Philippe Yée Chong Tchi Kan a évoqué la communication.

 

JPEG - 68.8 ko

« Cette idéologie, il faut la propager. En interne, dans le parti, entre ses membres, ses militants. Et en externe dans la population, chez les autres dirigeants, dans l’Opinion. C’est le second moyen dont dispose le communiste réunionnais pour mettre en œuvre les orientations adoptées par le congrès : la communication. »

C’est un sacré chantier.

Historiquement, nous avions Témoignages papier. Puis nous avons eu la radio Korail, puis K.O.I.

Aujourd’hui, il ne reste plus que Témoignages en ligne. C’est bien, notamment pour l’histoire, mais ce n’est pas bien pratique dans une société frappée d’illettrisme.

La communication interne : in-formation

La communication d’un parti c’est d’abord la communication interne. La communication entre les adhérents, et a fortiori entre militants. Reconnaissons que ce n’est pas normal que certains apprennent des informations sur le parti par la presse.

La communication interne commence déjà par la participation régulière aux instances du parti. Et notamment aux réunions de sections, voire aux réunions de cellules.

Ensuite, le Parti doit organiser davantage de séminaires de formation. Il y a tellement de sujets où les connaissances évoluent rapidement, où l’actualité peut paraitre remettre en cause notre idéologie ou au contraire confirmer pleinement notre analyse !

Enfin il faut un outil de communication directe avec les adhérents et avec les sympathisants du PCR.

Il ne faut plus laisser les militants sans analyse et sans éléments de langage pour défendre le PCR en toute circonstance.

La formation permet également aux militants de prendre plus de responsabilités dans les instances du Parti, en pleine conscience et en cohérence avec les orientations du congrès.

La communication externe : la propagande

N’ayons pas peur des mots. Le PCR doit retrouver un outil de propagande de masse. Nous ne pouvons pas compter sur les médias dits indépendants. Ces médias ont leur propre logique. Et c’est rare que cela corresponde à la nôtre. Nous devons pouvoir dire notre vérité à la population, sans la résumer systématiquement, au mieux, en moins de 1500 caractères. Sans la caricaturer non plus par un extrait de 15 secondes d’une interview de 3 questions.

Le PCR devra utiliser tous les canaux de communication moderne. Je fais là un appel aux jeunes. Le Parti a l’habitude de fonctionner avec 2 ou 3 outils de communication (le communiqué de presse, la conférence de presse, la publication de tract ou de livret de temps en temps). Cela fonctionnait bien à une époque. Aujourd’hui, il nous faut acquérir de nouvelles compétences. Il y en a dans cette salle.

Venez enrichir la commission communication.

source: http://www.temoignages.re/politique/actualites/le-pcr-doit-retrouver-un-outil-de-propagande-de-masse,88851

Publié dans afrique

Commenter cet article