Fernand Iveton, communiste algérien victime du colonialisme

Publié le par anonyme

24 févr.19:00
au
24 févr.21:00

 

Le vendredi 24 février 2017 à 19h

Espace Niemeyer - 2 place du colonel Fabien (19e arr.)  

 

Dans le cadre de la semaine anticoloniale :

Fernand Iveton, communiste algérien victime du colonialisme

Il y a 60 ans, le 11 février 1957, Fernand Iveton, militant communiste membre du FLN, était guillotiné sur l'ordre de l’État français. Il avait commis comme « crime » un acte de solidarité avec son peuple, le peuple algérien.

La guerre d'Algérie durait alors depuis trois ans. Le peuple algérien paya un lourd tribut à la cause de son indépendance, certains européens d'Algérie, aux premiers rangs desquels les communistes, furent partie prenante de ce combat.

Rencontre en présence de :

Sadek Hadjerès, ancien secrétaire du Parti communiste algérien

Alain Ruscio, historien

Hassane Zerrouky, journaliste à l'Humanité

source: http://www.pcf.fr/96385

Publié dans pcf

Commenter cet article