Europe : Commission et Conseil font déborder le verre avec leur lait en poudre

Publié le par anonyme

Communiqué de Presse de la Coordination Européenne Via Campesina

Initiative des producteurs de lait le 23 janvier à l’occasion de la réunion du Conseil Agriculture de l’UE

(Bruxelles, le 18 janvier 2017) La Coordination Européenne Via Campesina (ECVC) manifeste avec le European Milk Board (EMB), le 23 janvier, devant le bâtiment Justus Lipsius - Rue de la Loi 175, 1000 Bruxelles, contre la mise sur le marché de lait en poudre, résultant de l’intervention publique, et pour la défense de la restauration d'un instrument de régulation de la production de lait dans l'UE.

Comme il est facile à comprendre, lorsque la Commission européenne et le Conseil des ministres de l'UE pour l’Agriculture remettent sur le marché, déjà inondé de lait, leurs 360.000 tonnes de lait en poudre résultant de l'intervention, ils n’aident ni la reprise des prix à la production, ni l’industrie à commercialiser ses énormes réserves générées par les longs mois de crise.

Si la Commission et le Conseil avaient des doutes sur la crise du secteur laitier, le marché, tant révéré, leur a donné une réponse claire quand, en décembre, seulement 40 tonnes ont été achetés - moins de 1% - des 20.000 qui ont été mis en vente. La raison est claire : ce n’était pas le prix de base de la procédure en adjudication qui était élevé, mais le marché est tellement saturé que le prix dans le secteur privé est même inférieur au prix fixé par la Commission.

L'abolition des quotas laitiers et l’échec de la politique d'exportation de l'UE causent le débordement du marché du lait, et tous, la Commission comprise, ont du mal à se débarrasser de leurs stocks, à la grande joie de la grande distribution.

ECVC continue à prétendre que seule la restauration d’un instrument de régulation publique de la production pourra arrêter la destruction du secteur laitier en Europe, tout en assurant la qualité et la durabilité du modèle de production.

Contacts pour la presse :

Jose Miguel Pacheco, membre du Comité de Coordination d’ECVC :  00351 918736441(ES, PT)

Philippe Collin et Victor Pereira, Confédération Paysanne : 0033676410718 (FR, EN) ; 0033768354189 (FR, EN, PT)

Philippe Duvivier et Yvon Deknudt, Fédération unie de groupements d’éleveurs et d’agriculteurs-FUGEA : 0032491563386 (FR) ; 0032476475494 (FR)

Stéphanie Delhaye et Henri Lecloux, Mouvement d'Action Paysanne-MAP : 0032474364242 (FR) ; 0032499170328 (FR)

source: https://viacampesina.org/fr/index.php/les-grands-ths-mainmenu-27/souverainetlimentaire-et-commerce-mainmenu-38/1447-europe-commission-et-conseil-font-deborder-le-verre-avec-leur-lait-en-poudre

Publié dans syndicat, europe

Commenter cet article