Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  2016-11-23 21:41:58  xinhua
Des responsables de médias latino-américains ont salué mardi le discours du président chinois Xi Jinping lors du sommet des dirigeants de presse de Chine et d'Amérique latine à Santiago du Chili, se disant optimistes sur les perspectives de coopération dans ce domaine.

Assurant que les échanges entre médias représentaient une part importante des relations sino-latino-américaines, M. Xi les a exhorté à travailler ensemble pour donner de la voix sur les questions majeures telles que la paix et le développement dans le monde, à contribuer au renforcement de la coopération pratique entre la Chine et l'Amérique latine et à apprendre l'un de l'autre pour porter leur coopération et leurs échanges à des niveaux plus élevés.

La participation du président chinois à ce sommet, après celle de la réunion annuelle de l'APEC le week-end dernier à Lima au Pérou, démontre son optimisme quant à la coopération entre médias chinois et latino-américains, a commenté Miguel Winazki, rédacteur en chef du quotidien argentin Clarin, promettant d'ailleurs de renforcer sa coopération avec la presse chinoise.

Le discours de M. Xi est très encourageant, selon Olman Manzano, responsable de l'édition en ligne du quotidien hondurien La Tribuna, se disant totalement d'accord avec le dirigeant chinois sur les belles perspectives de coopération entre médias des deux côtés du Pacifique.

Pour ce journaliste, l'approfondissement de la coopération entre les organes de presse va aider à promouvoir les échanges économiques et culturels entre la Chine et l'Amérique latine. La Chine est un grand pays qui, sous la direction de M. Xi, va bâtir une communauté de destin avec l'Amérique latine, selon lui.

"Comme le président Xi l'a dit, davantage de professionnels des médias latino-américains devraient se rendre en Chine afin que les peuples latino-américains puissent découvrir à travers leurs yeux une Chine réelle et vivante, ainsi que le développement dynamique et prospère de la deuxième plus grande économie du monde", explique M. Manzano.

Dans son discours, Xi Jinping a annoncé que son pays entendait inviter un certain nombre de journalistes latino-américains à travailler et à étudier en Chine, ainsi qu'à former 500 personnes originaires d'Amérique latine et des Caraïbes.

Pour Nohelia Gonzalez, rédactrice en chef du quotidien nicaraguayen La Prensa, qui a dû faire une dizaine d'heures d'avion pour participer à ce sommet, écouter un discours du président Xi en personne est une sacrée expérience pour le média d'Amérique centrale qu'elle représente.

"Le Nicaragua demeure un pays pauvre. Nous avons beaucoup à apprendre de la Chine que ce soit en matière de médias ou de développement économique", dit-elle, confiant son espoir de voir les médias chinois et latino-américains apprendre l'un de l'autre afin d'approfondir leur coopération pratique.

Mauricio Madrigal, directeur de la chaîne de télévision nicaraguayenne Canal 10, déplore que ses compatriotes connaissent peu la Chine en raison de la longue distance entre les deux pays.

Par conséquent, en tant que professionnel des médias, il dit porter la lourde responsabilité de faire mieux connaître ce pays aux Nicaraguayens. Avec ses caméras, M. Madrigal ambitionne de bâtir un pont culturel entre la Chine et l'Amérique latine afin de promouvoir la compréhension et l'amitié entre les deux peuples.

Alejandro Ramos, directeur de l'agence de presse mexicaine officielle Notimex, souligne à Xinhua que les médias jouissent aujourd'hui d'une influence globale avec l'émergence d'internet et des réseaux sociaux. Ils jouent un rôle de plus en plus important dans la promotion de la compréhension mutuelle et des échanges commerciaux et entre individus des pays, dit-il.

Dans ce contexte, les médias chinois et latino-américains décrivent une amitié entre Etats, ainsi qu'une coopération étroite à travers différentes plateformes, estime M. Ramos.

Le discours de M. Xi "nous donne confiance. La coopération entre la Chine et les pays d'Amérique latine tels que le Mexique respecte depuis toujours le principe de bénéfices mutuels et de coopération gagnant-gagnant. Nous sommes convaincus que les liens sino-latino-américains sont entrés dans la meilleure période de leur histoire", a-t-il estimé.

Pour Carlos Benavides, rédacteur en chef adjoint du journal mexicain El Universal, "les médias constituent un pont pour renforcer la compréhension mutuelle et l'amitié entre la Chine et l'Amérique latine".

Sergio Andres Gomez Cepeda, rédacteur en chef du journal colombien La Vanguardia, lance pour sa part un appel à l'ouverture d'un nouvel espace de coopération entre les deux parties. "Nous espérons que cette coopération apportera davantage d'opportunités à l'Amérique latine, non seulement dans le domaine du commerce, mais aussi au niveau des médias", conclut-il.

source: http://french.cri.cn/621/2016/11/23/301s498389.htm

Tag(s) : #chine, #amérique latine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :