Le Venezuela manifeste son affection et sa solidarité à Cuba suite à la disparition physique du Commandant Fidel Castro Ruz

Publié le par anonyme

République bolivarienne du Venezuela
Ministère du Pouvoir populaire pour les Relations Extérieures


Communiqué

 

Le Président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, au nom du Gouvernement et du Peuple du Venezuela, manifeste en ce jour de douleur toute son affection et toute sa solidarité au Président de Cuba, Raúl Castro Ruz, à Dalia, à ses enfants, à sa famille, au peuple et au Gouvernement de la République sœur de Cuba, à l’occasion de la disparition du Commandant Raúl Castro Ruz, leader historique de la Révolution Cubaine et Père fondateur de la nouvelle histoire latino-américaine et caraïbe, certainement le latino-américain le plus important de l’histoire du XXe  Siècle, exemple pour les générations à venir.  Le Commandant Fidel Castro Ruz a été et sera toujours le géant martinien et bolivarien qui a initié un changement d’époque et montré avec assurance et dans la fidélité à ses idéaux, le chemin de la construction du projet humaniste et socialiste dans notre Grande Patrie.

 

Le Venezuela a eu en Fidel Castro le plus grand, le plus solidaire et le plus affectueux des amis ; un maître et un guide qui a tracé, avec le Commandant Hugo Chávez, la nouvelle architecture de l’intégration régionale, fondée sur la solidarité, la complémentarité, le comportement juste et la vision humaine.  Nous leur devons non seulement la création de l’Alliance bolivarienne pour les Peuples de Notre Amérique et Petrocaribe, mais aussi l’édification des Missions sociales au Venezuela, beaux exemples qui se sont traduit par le déploiement de milliers de médecins, d’enseignants et de frères cubains sur tout le territoire de la Patrie vénézuélienne, dans la plus profonde expérience de solidarité connue dans l’histoire de l’Humanité, qui a permis l’accès aux soins médicaux, la lutte contre l’analphabétisme et l’accompagnement de millions de vénézuéliens exclus par les grossiers gouvernements du passé.

 

Notre vie ne suffira pas à remercier le Commandant Fidel Castro, notre Commandant éternel Hugo Chávez et le peuple cubain de tant d’amour manifesté par tant d’œuvres envers notre peuple.

Le Commandant Fidel Castro laisse Cuba debout, victorieuse.  Un peuple digne et radieux qui avance vers l’avenir malgré les difficultés. Par son bel exemple il démontre également que le chemin de la libération de nos peuples est le chemin de l’autodétermination et de la souveraineté.

 

Comme révolutionnaire, comme Président constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela, je répète ce que notre Commandant éternel a dit du grand leader cubain: « Toi, qui as forgé l’histoire, toi notre maître.  Je le dis sans complexes.  Tu es le père de tous les révolutionnaires.  Tu es notre père ».

Nous faisons nôtre le cri de combat tant de foi repris dans sa chère patrie : “Qu’est-ce qu’il a, Fidel, que les impérialistes n’ont jamais rien pu contre lui? » (“¿Qué tuvo Fidel, que los imperialistas nunca pudieron con él?”)

 

Aujourd’hui nous disons au Père, au sage constructeur d’idées pour le bien-être de l’humanité : Fidel, l’histoire et les peuples du monde t’ont absous. Ta mission est accomplie, Commandant des humbles, soldat de nos peuples.  Nous continuons la lutte.  Et nous te disons aussi, après tant de veillées, tant de projets et de conversations avec notre Commandant Hugo Chávez où l’aube  nous a surpris écoutant ta parole lumineuse, qu’en cette heure où nous sommes les témoins de ton transit vers l’immortalité, nous viennent en mémoire les vers de Miguel Hernández qui te nomment :

« aux âmes ailées des roses

Au crémeux amandier je te demande,

nous avons encore tant de choses à nous dire,

camarade  de mon âme,  camarade »

("a las aladas almas de las rosas
del almendro de nata te requiero,
que tenemos que hablar de muchas cosas,
compañero del alma, compañero
")

 

La République bolivarienne du Venezuela décrète trois jours de deuil national pour honorer la mémoire et l’héritage éternel du Commandant Fidel Castro.

    Avec Bolívar, Martí, Chávez et Fidel nous vaincrons!!!

Hasta la Victoria Siempre!!!

 

Caracas, le 26  novembre  2016

Publié dans cuba, Venezuela

Commenter cet article