Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Turquie : Erdogan profite du coup d’État pour purger le monde de l’éducation

le 25 juillet 2016

Après avoir mis en échec le coup d’État militaire du 15 juillet, la réaction du président turc Erdogan a été des plus violentes, marquant un nouveau tournant autoritaire dans le pays. Des purges massives ont eu lieu dans les rangs de l’armée, de la police, de la justice. Récemment, le gouvernement a procédé à des épurations politiques dans le monde de l’éducation.

Le 19 juillet, c’est plus de 15.000 enseignants, fonctionnaires du Ministère de l’éducation, qui ont fait l’objet de suspension et d’une procédure d’enquête. Ils ont été accusés de sympathiser avec le mouvement Gülen, suspecté par les autorités turques d’être à l’origine du putsch. De son côté, le Conseil de l’Enseignement Supérieur (YÖK), a réclamé les démissions de plus de 1.500 doyens et recteurs d’universités publiques et privées. Il a ensuite prohibé tout déplacement professionnel à l’étranger pour les universitaires turcs.

L’Union des Étudiants Communistes dénonce la purge du monde de l’éducation que le gouvernement turc est en train de réaliser. Le coup d’État aura été le prétexte pour réduire au silence toute opposition politique à Erdogan, dans son projet de modeler la société turque à son image. Nous dénonçons les suspensions et les enquêtes à l’encontre des enseignants, ainsi que l'infraction aux libertés de recherche et d’enseignement et la retenue forcée des universitaires à l’intérieur des frontières du pays. Face aux visées autoritaires d’Erdogan, notre solidarité sera des plus fortes avec les étudiants et les enseignants qui se battent en Turquie contre l’obscurantisme et la réaction, pour la liberté académique et la démocratie.

source: http://www.jeunes-communistes.org/2016/07/25-turquie-erdogan-profite-coup-d%E2%80%99%C3%A9tat-purger-monde-l%E2%80%99%C3%A9ducation-12902

Tag(s) : #UEC, #moyen orient

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :