Les travailleurs grecs et immigrés contre le capitalisme qui crée des crises-guerres-réfugiés

Publié le par anonyme

Les travailleurs grecs et immigrés contre le capitalisme qui crée des crises-guerres-réfugiés

Ce slogan a donné le ton pour le week-end des événements de cette année pour les travailleurs grecs et immigrés, qui a été organisé par l'Organisation du Parti de l’Attique du KKE dans le parc Fix, à Patissia, les 24-25 juin.

Pendant deux jours, des Grecs, des réfugiés et des immigrants, outre les causes de leurs problèmes, ont discuté également de la solution, de l’issue qui se trouve dans la proposition politique du KKE, qui a été présentée par Louiza Razou, membre du BP du CC du KKE, dans le discours central de l'événement.

Les jeunes enfants ont habilement présenté des chants et des danses de leur pays d'origine et ont été chaleureusement applaudis.

Les communautés d'immigrants avaient leurs propres kiosques, alors qu'il y avait la garderie où les enfants de différents pays ont dessiné des images autour de la même table. Les expériences de ceux qui ont été déracinés de leurs maisons ont été dépeintes de manière époustouflante par une performance théâtrale, qui à travers des images et des témoignages réels a exprimé le fait que «personne ne choisit de devenir un réfugié», ce qui était son titre. À la fin de cette performance, les personnes présentes ont uni leurs voix en criant le slogan «Pas de soumission à l'impérialisme, les peuples sont la seule superpuissance ».




27.06.2016

source: http://inter.kke.gr/fr/articles/Les-travailleurs-grecs-et-immigres-contre-le-capitalisme-qui-cree-des-crises-guerres-refugies/

Publié dans Grèce

Commenter cet article