La coopération énergétique est le "pilier" des relations économiques entre la Russie et la Chine (SYNTHESE)

Publié le par anonyme

La coopération énergétique est le "pilier" des relations économiques entre la Russie et la Chine (SYNTHESE)

MOSCOU, 29 mai (Xinhua) -- La coopération énergétique est devenue le pilier du partenariat économique entre la Russie et la Chine, et les interactions bilatérales devraient s'accélérer dans tous les domaines économiques.

Le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch s'est dit convaincu que la coopération économique bilatérale continuerait à croître de manière stable dans divers domaines.

"La Chine est un partenaire politique étranger clé de la Russie et notre principal partenaire commercial", a déclaré M. Dvorkovitch dans une interview écrite accordée à Xinhua mercredi.

Il a noté que la visite du vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli en Russie les 30 et 31 mai à l'occasion de la 13e réunion du Comité de coopération énergétique sino-russe et du second forum sur les PME sino-russes permettrait de mieux coordonner la coopération bilatérale.

"Au cours de la réunion sur la coopération énergétique, nous prévoyons de discuter de toutes les questions qui sont au centre de notre attention, à savoir l'interaction et la mise en œuvre de projets dans des domaines tels que le pétrole, le gaz, l'énergie électrique, l'énergie nucléaire ou encore le charbon", a déclaré M. Dvorkovitch.

Konstantin Simonov, directeur général de la Fondation nationale sur la sécurité énergétique basée à Moscou, a indiqué que la question de l'approvisionnement en gaz à travers la route de l'ouest serait abordé au cours des réunions, en particulier les problèmes en suspens tels que le prix d'approvisionnement et l'emplacement de la route.

En mai 2014, la Chine et la Russie ont conclu un accord d'approvisionnement en gaz naturel sur 30 ans très attendu qui utilisera la route de l'est, avec un approvisionnement annuel en gaz de 38 milliards de mètres cubes à partir de 2018.

M. Simonov a indiqué qu'il était possible que les deux pays discutent de l'expansion de l'offre à travers le gazoduc de l'est.

"Il y a aussi l'idée d'étendre à la Chine le pipeline qui va de Sakhaline à Vladivostok (tous deux en Extrême-Orient russe)", a déclaré M. Simonov.

L'expert a ajouté que la Chine avait un "marché gazier prometteur et dynamique", car elle "considère avec davantage de prudence l'énergie à base de charbon" compte tenu des problèmes de sécurité minière et de pollution environnementale.

Parallèlement, la chute du prix du gaz et les facteurs géographiques font aussi de la Russie un choix confortable pour la Chine, a-t-il ajouté.

Outre l'approvisionnement en gaz, le commerce du pétrole entre les deux pays se développe aussi avec dynamisme en ce qui concerne le volume physique, a indiqué M. Simonov.

Selon les statistiques publiées par l'Administration générale des douanes de Chine, la Russie était le deuxième plus grand fournisseur de pétrole de la Chine l'année dernière avec un volume de 42,43 millions de tonnes métriques, une hausse de 28% par rapport à 2014, lorsque la Chine avait dépassé l'Allemagne en tant que plus grand consommateur de pétrole brut de la Russie.

"Je crois que la coopération dans le domaine de l'énergie est aujourd'hui l'épine dorsale de notre interaction économique. Le rôle de l'énergie dans le commerce sino-russe est énorme", a indiqué M. Simonov, qui a qualifié la coopération énergétique bilatérale de mutuellement bénéfique.

source: http://french.xinhuanet.com/2016-05/29/c_135396559.htm

Publié dans chine

Commenter cet article