Libérez Lee Seok-ki et les victimes du pseudo-complot de l’ « Organisation révolutionnaire » !

Publié le par anonyme

Libérez Lee Seok-ki et les victimes du pseudo-complot de l’ « Organisation révolutionnaire » !

Publié le 28 avril 2016

Le 17 février 2014, le tribunal régional de Suwon a condamné le député Lee Seok-ki (qui avait été élu sous les couleurs du Parti progressiste unifié, PPU, dissous depuis dans des conditions étrangères à un régime démocratique) à 12 ans de prison pour complot contre l’Etat et violation de la loi de sécurité nationale, et six autres membres du PPU à des peines de prison ferme comprises entre 4 et 10 ans. Une telle condamnation d’un parlementaire en exercice est sans équivalent dans aucune démocratie parlementaire aujourd’hui au monde, étant intervenue à l’issue d’un procès truqué, fabriqué par les services de renseignement sud-coréens, qui ont argué de la création d’une pseudo « Organisation révolutionnaire » dont ils n’ont pas pu démontrer l’existence, ni a fortiori les activités.

La peine prononcée à l’encontre de Lee Seok-ki a été réduite à neuf ans de prison ferme en appel, et celles de ses co-accusés a été portée entre trois et cinq ans. Ces réductions de peine n’atténuent en rien l’arbitraire du jugement initial, la seule preuve matérielle du « crime » commis par les co-accusés étant d’avoir participé à une conférence donnée par Lee Seok-ki.

Pour la défense de la liberté d’expression et les droits de l’homme, le Comité international pour les libertés démocratiques en Corée du Sud (CILD) s’associe à la campagne lancée par le Comité coréen pour sauver le député Lee Seok-ki dans l’affaire du complot insurrectionnel (Korean Committee to Save Rep. Lee Seok-ki of the Insurrection Conspiracy Case) en vue de la libération de Lee Seok-ki et de ses co-accusés.

Nous appelons chacune et chacun à s’abonner à la lettre d’information (newsletter) du Comité coréen pour sauver le député Lee Seok-ki, lancée en avril 2016, ainsi qu’à diffuser cette newsletter, en contactant le Comité coréen à l’adresse mél suivante : savelee3@gmail.com.

Plus d’informations (en coréen) sur la page Facebook du Comité coréen pour sauver le député Lee Seok-ki dans l’affaire du complot insurrectionnel :https://www.facebook.com/sklee.net/timeline?ref=page_internal.

source: https://solidaritecoree.wordpress.com/2016/04/28/liberez-lee-seok-ki-et-les-victimes-du-pseudo-complot-de-l-organisation-revolutionnaire/

Publié dans corée

Commenter cet article