Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Humanité sous protection citoyenne et populaire

Les dons, les initiatives et les témoignages de soutien à l’Humanité se multiplient depuis une semaine pour protéger le seul quotidien national indépendant.

Plus de 1 800 dons sont parvenus à l’Humanité depuis l’alerte lancée par Patrick Le Hyaric, il y a une semaine. « Que cette mobilisation pour protéger l’Humanité s’amplifie ! » a insisté, mercredi, le directeur du journal dans son message de remerciement aux premiers souscripteurs. La campagne du « Printemps de l’Humanité » doit permettre à chacun de s’associer à la protection citoyenne et populaire du journal, pour assurer son avenir et son indépendance.

Chacune, chacun peut y contribuer en collectant des dons, des abonnements à l’Humanité, en organisant des initiatives, en impulsant l’expression libre de textes de soutien, de vidéo, d’images à partager sous la bannière #lhumanitecestnous.

Un appel entendu par les nombreux et divers parlementaires interrogés devant la caméra de l’Humanité.fr., Marc Dolez, Patrice Carvalho, François Asensi, Malek Boutih, Jacques Myard, Marie-George Buffet, Laurent Baumel, Georges Sarre, Roger Schwartzenberg, André Chassaigne, Jean Lassalle, Bruno Leroux, Pouria Amirshahi… Tous témoignent de leur inquiétude pour le pluralisme de la presse, de leur attachement à l’existence du journal fondé par Jean Jaurès, et à son indépendance.

Pour Sergio Coronado, député EELV : « Aujourd’hui, le panorama de la presse est inquiétant. Une concentration aux mains de quelques grandes fortunes financières des principaux titres de presse et des médias. C’est une vision unique du monde qui s’impose, qui se propage. L’Humanité participe d’une façon différente au débat public, celle d’un titre engagé, d’un titre d’opinion, qui est un relais des mobilisations, des luttes, des alternatives, des volontés de construire un autre monde. »

C’est de ce rôle irremplaçable pour le monde du travail et les salariés dont témoigne Gilbert Garrel, secrétaire général des cheminots CGT : « L’ensemble des grands médias aujourd’hui essaie de stigmatiser les cheminots. Nous aurions soi-disant un statut hyperprotecteur… nous aurions soi-disant des salaires surévalués… Il faut quand même qu’il existe un journal qui dise la réalité. Le salaire médian d’un cheminot c’est moins de 1 600 euros, les cheminots ont 28 jours de congés, comme les autres salariés. Mais les cheminots assurent un service public 7 jours sur 7, 365 jours par an. Cette contrainte mérite quelques compensations qui n’ont rien d’extravagantes… Sans l’Humanité, il n’y a pas d’autre média pour traduire la parole des cheminots, pour traduire leur colère sur le traitement médiatique qui leur réservé. »

Cette utilité de nos titres pour les luttes sociales et avancer des alternatives dont Thaïs, syndicaliste, a témoigné, samedi dernier, lors de l’assemblée générale de la Société des lecteurs : « L’Humanité m’aide à construire ma réflexion. Souvent je sais ce qui me porte, je sais ce que je veux défendre. L’Humanité m’aide à en construire le fond. »


Une onde d’Humanité. Jeudi, l’équipe des Matins de France Culture s’est mobilisée pour soutenir un Printemps pour l’Humanité en diffusant, depuis les locaux de votre journal, son émission dédiée à l’engagement des jeunes contre la loi travail. Un moment de fraternité et de combat. Lire le suite

Quand les médias s’affolent sur la loi El Khomri. Depuis la mise en ligne, par Caroline De Haas, de la pétition contre la loi El Khomri, le 25 février dernier, les médias débordent d’imagination et de vindicte pour discréditer les signataires, les jeunes, les syndicalistes. Lire la suite


VIDEOS l'Humanité c'est nous


Miguel Fortea Gilbert Garrel Corinne Librairie Livres en luttes

Tag(s) : #médias

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :