Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Soutien au mouvement étudiant indien et liberté pour Kanhaiya Kumar !

le 24 février 2016

Le 12 février dernier, Kanhaiya Kumar président de l’association étudiante de sciences sociales de l’Université Jawaharlal-Nehru de New Delhi (la JNU, considérée comme un « bastion rouge »), a été arrêté. Il est accusé par le gouvernement indien de « sédition », c’est-à-dire de soulèvement contre l’autorité établie et d’être soutenu par un groupe indépendantiste pakistanais du Cachemire. La cause ? Avoir organisé un rassemblement pour commémorer la mort d’un indépendantiste cachemiri qui avait été condamné à la pendaison par le pouvoir en place.

A travers cette arrestation, le parti BJP actuellement au gouvernement a montré sa volonté de reprendre la main sur une université où la pensée critique est en plein essor, se développant grâce aux nombreuses conférences et formations animées quotidiennement par les organisations étudiantes. Etant un des lieux de formation des futurs hauts fonctionnaires et enseignants du pays, la JNU est donc la cible des projets réactionnaires du gouvernement : si les futurs diplômés ne partagent pas l’idéologie dominante portée vers une tendance nationaliste, cela constitue en effet une menace directe pour le gouvernement.

En réaction à l’arrestation du militant, une vingtaine de manifestations de soutien ont été organisées dans tout le pays, et des grèves de professeurs ont été déclenchées. La mobilisation se radicalisant et s’étendant à l’heure actuelle sur l’ensemble du pays, la répression devient de plus en plus insupportable. Ce n’est pas seulement l’appareil policier qui est utilisé pour briser le mouvement, mais aussi les organisations nationalistes : lors du début du procès de Kanhaiya Kumar, des professeurs et militants se sont fait agresser par des avocats ultra nationalistes devant le tribunal. Ce mouvement populaire fait également écho à une véritable chasse aux sorcières que mènent en Inde les gouvernants contre les opposants d’obédience marxiste, dont la présence devient au jour le jour plus importante dans un pays frappé par de graves inégalités sociales.

L’Union des Étudiants Communistes apporte son soutien à la mobilisation des étudiants indiens et à leurs revendications. De mouvement demandant la libération de Kanhaiya Kumar, le sursaut des étudiants indiens prend aujourd’hui la forme d’un mouvement de lutte plus large, s’attaquant au système traditionnaliste encore en place dans le pays, où une importante partie de la population asphyxiée par le système de castes souhaite pouvoir accéder à un enseignement supérieur de qualité et gratuit.

source: http://www.jeunes-communistes.org/2016/02/24-soutien-mouvement-%C3%A9tudiant-indien-et-libert%C3%A9-kanhaiya-kumar-12742

Tag(s) : #UEC, #asie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :