L`Équateur est le théâtre, ces jours-ci, d’importants évènements qui renforcent la lutte d’Amérique latine et des Caraïbes pour préserver leur indépendance et souveraineté et travailler pour le bien être de leurs peuples.

Publié le par anonyme

L`Équateur est le théâtre, ces jours-ci, d’importants évènements qui renforcent la lutte d’Amérique latine et des Caraïbes pour préserver leur indépendance et souveraineté et travailler pour le bien être de leurs peuples.

L`Équateur est le théâtre, ces jours-ci, d’importants évènements qui renforcent la lutte d’Amérique latine et des Caraïbes pour préserver leur indépendance et souveraineté et travailler pour le bien être de leurs peuples.

Quito a accueilli ces dernières heures, le 4è sommet de la CELAC, la Communauté des États de la Caraïbe. La capitale équatorienne a également vu naître le Réseau Parlementaire Latino-américain.

Appelé à jouer un important rôle dans la défense des acquis socio-économiques enregistrés dans la région, durant la dernière décennie, grâce aux efforts consentis par les gouvernements progressistes de plusieurs pays, le Réseau est formé de députés de 17 pays.

Impulser, promouvoir et défendre un agenda commun dans les Parlements, organisations politiques et espace d’influence sociale, tel est l’objectif de ce mécanisme qui cherche à contrecarrer les menaces de la droite latino-américaine, désireuse de voir le passé de retour et d’instaurer une nouvelle fois les tristement célèbres politiques néolibérales qui avaient plongé les peuples dans la faim et la pauvreté.

C`est ainsi que les parlements de gauche ont condamné les tentatives de la droite d’utiliser les parlements nationaux, comme c’est le cas du Brésil et du Venezuela, pour tenter de jeter par terre les progrès faits ces derniers temps dans ces deux pays.

Il ne faut pas oublier que les gouvernements de Dilma Rousseff, au Brésil et de Nicolás Maduro, au Venezuela, ont mis en place des programmes sociaux visant à permettre à des secteurs de la société, traditionnellement exclus, leur réinsertion dans la société.

À l`heure actuelle, ils ont accès à la santé, à l’éducation et à l’alimentation, entre autres droits humains essentiels.

Le manifeste de constitution du Réseau Parlementaire sera remis à la République Dominicaine, qui assure, cette année, la présidence tournante de la CELAC.

Ce nouveau pas a une grande signification. Il met en relief le rôle joué par la CELAC en matière d’intégration et de défense de la souveraineté latino-américaine depuis son surgissement en décembre 2011 à Caracas, au Venezuela.

La création du Réseau Parlementaire vient donc renforcer le travail que réalise la CELAC, qui a promu parmi ses 33 membres la solidarité dans des domaines comme la santé et l’éducation.

À travers ce nouveau mécanisme, pourront être dénoncés les injustices ou tout autre acte portant atteinte au développement normal et harmonieux d'un pays ou d'un gouvernement. Ce bloq parlementaire se chargera de défendre le peuple.

Sans aucun doute, l'Amérique latine, au milieu des attaques désespérées de la droite, peaufine de nouveaux mécanismes pour défendre l'independance et souveraineté des peuples et préserver les progrès notables obtenus ces dernières années.


Edité par Lisandra Marrero

source: http://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/82563-l%60equateur-est-le-theatre-ces-jours-ci-d%E2%80%99importants-evenements-qui-renforcent-la-lutte-d%E2%80%99amerique-latine-et-des-caraibes-pour-preserver-leur-independance-et-souverainete-et-travailler-pour-le-bien-etre-de-leurs-peuples

Publié dans equateur, amérique latine

Commenter cet article