Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une Délégation du HDP en visite à Rennes

Gültan Kışanak, co-maire de Diyarbakır a effectué une série de visites à Rennes accompagnée d’Eyyup Doru, représentant du HDP en Europe. La délégation a eu une réunion avec Nathalie Appéré, maire de Rennes et membre du Parti Socialiste, qui avait pour objet de signer la convention qui permet le versement à la ville de Diyarbakır de l’aide votée par le Conseil municipal de Rennes dans le respect des règles légales sécurisant ainsi le transfert financier. D’autres sujets on été abordés avec les adjoints au maire de Rennes, notamment Jocelyne Bougeard, déléguée aux relations internationales. La question de la rénovation urbaine a été abordée avec Frédéric Bourcier, adjoint délégué à la solidarité et la cohésion sociale et Philippe Faysse, directeur général adjoint chargé de l’espace public, deux personnes, un élu et un fonctionnaire territorial, qui se sont totalement investies durant trois ans dans un projet de soutien à la municipalité de Diyarbakir concernant une opération de rénovation urbaine du quartier Ben û Sen.

Accueillie par Alain Surrans, directeur de l’Opéra, Gültan Kışanak a participé à l’exposition des photographes François Legeait et Gaël Le Ny sur le quartier «Gecekondu » (illégal) de Ben û Sen, aux pieds des murailles de Diyarbakır, et s’est rendu à la Maison internationale de Rennes (MIR), où lui a été présenté un extrait du film « Rêve de printemps »sur le camp de réfugiés yézidis de Diyarbakır.

Gültan Kışanak et Eyyup Doru y ont par ailleurs rendu hommage à Me Tahir Elçi, avocat, bâtonnier de Diyarbakır assassiné la semaine dernière, en compagnie des avocats venus en robe, de Roselyne Lefrançois, ancienne députée européenne et ancienne adjointe au maire de Rennes, Lena Louarn, vice présidente du Conseil régional de Bretagne, Nil Caouissin, porte-parole de l’UDB, Yann Stéphant, directeur du Festival de Douarnenez, Emmanuelle Berthinier, directrice de la MIR. Jocelyne Bougeard, représentant la maire de Rennes, a rappelé les liens étroits entre les deux villes et assuré la maire de Diyarbakır de la solidarité des élus et des citoyens rennais.

Des barreaux de France avaient envoyé des messages de solidarité ainsi que l’Association française des Avocats et Juristes arméniens. Me Lozac’hmeur, vice-présidente de la conférence des bâtonniers de France et Me Philippe Le Goff, bâtonnier de Rennes, ont pris la parole :

« Tuer le bâtonnier de Diyarbakır, c’est une blessure profonde pour tous les avocats et tous ceux qui aiment la liberté et le droit. (Me Lozac’hmeur), ce qui se passe à Diyarbakır n’est pas acceptable, surtout dans un pays qui souhaite rejoindre l’Europe (Me Philippe Le Goff) ».

source:http://fr.hdpeurope.com/?p=2699

Tag(s) : #moyen orient, #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :