Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Assassinat du bâtonnier de Diyarbakir. Coup porté aux partisans de la paix et de la démocratie en Turquie

le 30 novembre 2015

Communiqué de Marie-Christine Vergiat, Députée européenne Front de Gauche

Tahir Erçi, bâtonnier de l'ordre des avocats de la ville de Diyarbakir (sud-est de la Turquie), a été assassiné samedi par des hommes armés non identifiés au cours d’une conférence de presse. En accompagnant dimanche son cercueil, plus de 50.000 personnes ont rendu un dernier hommage à un homme très estimé qui s’est toujours battu pour la justice, la paix et la liberté.

Marie-Christine Vergiat (GUE-NGL, France) a d'ailleurs déclaré à cette occasion : "Je suis consternée par cet assassinat. Nous l'avions rencontré le 2 novembre dernier dans le cadre de l'observation des élections législatives ; son calme, sa modération et sa volonté de faire progresser l'État de droit forçaient le respect. Nos pensées vont à ses proches et sa famille".

La mort de l'avocat intervient alors que la répression à l'encontre des Kurdes et de tous les progressistes atteint une intensité inédite depuis plusieurs années. Attentats meurtriers attribués à Daech mais non élucidés, attaques aériennes de l'armée turque, condamnations en série d'élus du parti HDP, tentative d'assassinat du président de celui-ci, Selahattin Demirtas…

Tahir Elçi lui-même avait déjà été inculpé le 20 octobre pour "apologie du terrorisme par voie de presse" et risquait jusqu'à sept ans et demi d'emprisonnement.

Selon Martina Michels (GUE-NGL, Allemagne), "l'annonce de la fusillade mortelle est stupéfiante. Elle devrait ouvrir les yeux des gouvernements européens qui négocient avec la Turquie sur les questions migratoires de manière bien court-termiste. Compte tenu de la situation en Turquie, où la liberté de la presse et les droits de l'Homme ne sont plus garantis, où l'opposition est de plus en plus criminalisée, une telle politique est incompréhensible et irresponsable."

Marie-Christine Vergiat a conclu : "Scandaleuse est l'attitude des forces de police qui ont réprimé ceux et celles qui ont voulu protester contre cet assassinat. L'épouse de Tahir Erçi a d'ailleurs été menacée de mort sur Twitter par un policier. Les auteurs et les commanditaires de ce crime doivent être identifiés, jugés et condamnés".

SOURCE: http://13.pcf.fr/79221

Tag(s) : #PGE, #moyen orient

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :