Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le ministre chinois des AE appelle à un front uni pour lutter contre le terrorisme

ANTALYA (Turquie), 15 novembre (Xinhua) -- Le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi, a appelé dimanche la communauté internationale à former un front uni pour lutter contre le terrorisme, suite aux attentats de Paris qui ont fait au moins 132 morts et 349 blessés.

La Chine condamne fermement les attaques terroristes survenues dans la capitale française vendredi soir, a déclaré Wang Yi à Antalya, ville balnéaire du sud-ouest de la Turquie, lors d'un déjeuner d'affaire avec ses homologues des membres du G20. Il accompagne le président chinois Xi Jinping à Antalya pour le sommet du G20 qui s'est ouvert dimanche et qui durera deux jours.

La Chine soutient la France dans la sauvegarde de sa sécurité et de sa stabilité nationales ainsi que dans sa résolution de contrer les activités terroristes, a-t-il indiqué.

"La Chine maintient que des forces conjointes devraient être formées pour lutter conte le terrorisme, et que tant les symptômes que les causes premières du terrorisme devraient être traités. Le 'deux poids, deux mesures' ne devrait pas être permis", a-t-il noté.

"Le rôle de dirigeant que joue l'ONU devrait être utilisé à son maximum pour combattre le terrorisme, et un front uni devrait être formé à cet égard", a ajouté M. Wang.

Il a également souligné que la Chine est elle aussi victime du terrorisme, et que défaire le Mouvement islamique du Turkestan oriental (MITO), qui figure sur la liste des organisations terroristes de l'ONU, devrait devenir une partie importante de la lutte internationale contre le terrorisme.

Le MITO a lancé une série d'attaques meurtrières ces dernières années dans différentes parties de la Chine, dont dans les villes de Beijing, Urumqi et Kunming.

Un total de 31 personnes ont été tuées et 141 autres blessées par des assaillants au couteau le 1er mars 2014 à la gare de Kunming, chef-lieu de la province du Yunnan (sud-ouest).

Une attaque survenue le 22 mai 2014 sur un marché d'Urumqi, chef-lieu de la région autonome ouïgoure du Xinjiang (nord-ouest), a fait plus de 30 morts et 94 blessés, déclenchant le début d'une campagne d'un an contre le terrorisme.

Les attaques terroristes se sont également répandues dans d'autres parties du pays. Trois personnes ont été tuées et 39 autres blessées lorsqu'un véhicule a foncé dans la foule près de la place Tian'anmen à Beijing le 28 octobre 2013. Le suspect est mort sur les lieux.

Le MITO a revendiqué la responsabilité de ces trois attaques.

A cette occasion, M. Wang a également évoqué la deuxième réunion internationale de Vienne sur la crise syrienne qui s'est tenue samedi et à laquelle ont participé des représentants de 17 pays et d'autres organisations internationales.

M. Wang a indiqué que des progrès majeurs avaient été effectués lors de cette réunion d'une journée, un consensus international ayant été atteint sur un calendrier pour établir un gouvernement de transition en Syrie et tenir des élections d'ici 18 mois.

"La solution politique de la crise syrienne est entrée dans une nouvelle étape", a-t-il déclaré. "Ce résultat n'a pas été facilement atteint, et sa mise en oeuvre sera déterminante".

Toutes les parties concernées devraient coopérer pour mener à bien le consensus tout en faisant des efforts pour faire avancer une résolution de la crise syrienne au plus tôt, a ajouté M. Wang.

source:http://french.xinhuanet.com/2015-11/16/c_134821156.htm

Tag(s) : #chine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :