Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chine cherche une alternative à l'accord de libre-échange TPP

Mis à jour le 11-11-2015

La Chine cherchera à promouvoir sa propre vision d'un pacte commercial pour l'Asie-Pacifique durant un sommet régional qui aura lieu la semaine prochaine, ont annoncé plusieurs hauts fonctionnaires hier.

Beijing a déjà voulu mettre en avant la Zone de libre-échange de l'Asie-Pacifique (FTAAP) au sommet de la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique l'année dernière, qui avait lieu dans la capitale chinoise.

A la clôture de la réunion, les participants ont approuvé les efforts visant à explorer l'idée, qui est considérée comme un potentiel rival du Partenariat transpacifique, une coalition commerciale menée par Washington de douze nations, qui regroupe les plus grandes économies de la région, mais pas la Chine.

L'idée de FTAAP avait peu fait parler d'elle depuis, tandis que le texte longuement resté confidentiel du TPP a été rendu public la semaine dernière. Il a été salué par les teneurs d'intérêts commerciaux mondiaux et critiqué par les groupes de protection du droit du travail, de l'environnement et de la santé.

S'il est signé, TPP constituera la plus grande zone de libre-échange du monde, ainsi qu'une tentative de briser les barrières au commerce et à l'investissement entre une douzaine de pays qui représentent environ 40 % de l'économie mondiale.

La Chine a déclaré qu'elle présenterait les résultats d'une étude sur la FTAAP au sommet de l'APEC de la semaine prochaine aux Philippines, auquel le président Xi Jinping assistera.

« Nous devons travailler pour l'établissement de la FTAAP », a déclaré le vice-ministre chinois du Commerce Wang Shouwen lors d'une conférence.

Si elle devient réalité, la FTAAP formerait la plus grande zone de libre-échange du monde, englobant le TPP et d'autres accords régionaux.

21 membres de l'APEC représentent plus de 50 % du PIB mondial et près de la moitié du commerce mondial.

M. Wang a déclaré que la Chine souhaitait que le groupe remplisse une feuille de route pour l'établissement du cadre d'un accord.

« Notre objectif est de compléter l'étude stratégique conjointe l'an prochain et de présenter des suggestions et des recommandations pouvant être actionnées par les dirigeants présents au sommet de l'année prochaine », a-t-il expliqué.

Le vice-ministre des Affaires étrangères Li Baodong a déclaré qu'il est important d'assurer une croissance durable en Asie-Pacifique, afin que la région « puisse continuer à jouer son rôle de moteur de la croissance économique mondiale. »

La Chine voit dans la possibilité de la FTAAP une protection contre le TPP dirigé par les Etats-Unis, un élément clé de la politique de Washington de « pivot en Asie ».

Alors que les Etats-Unis ont déclaré que la participation chinoise au TPP était ouverte, la Chine a été exclue des négociations.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Source: french.china.org.cn

source:http://french.china.org.cn/business/txt/2015-11/11/content_37036490.htm

Tag(s) : #chine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :