Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

XIIe Plan quinquennal chinois : changement de vitesse de la croissance tout en améliorant la structure économique et le bien-être du peuple

2015-10-27 21:03:04 cri

Les cinq ans passés ont été une période difficile pour le développement de la Chine. Pendant cette période marquée par l'atterrissage brutal de l'économie chinoise, ou encore l'assertion de l'effondrement économique, la Chine a, en revanche, obtenu des résultats remarquables en matière de développement : la transformation du mode de croissance économique, l'approfondissement global de la réforme et de l'ouverture, l'édification continuelle du gouvernement, la couverture du système de sécurité sociale, l'enrichissement des biens du peuple…

« Habitant : C'est agréable de passer la vie de retraité dans ce quartier résidentiel. Le gouvernement a construit ici une maison de retraite.

Habitant : Je pense que les Chinois sont plus riches qu'avant. De plus en plus de mes proches voyagent ou étudient à l'étranger.

Habitant : L'augmentation de la vitesse des trains est une bonne nouvelle. Parce que je travaille maintenant à Jinan (dans la province du Shandong). Parfois il y a des opportunités de formation ou de cumul de fonctions à Beijing, je fais souvent des allers-retours entre les deux villes. L'augmentation de la vitesse des trains est donc pratique pour moi.

Habitant : On a plus de moyens et plus de temps pour une vie de meilleure qualité. »

Pendant cette période de réalisation du XIIe Plan quinquennal, la croissance économique annuelle de la Chine a changé de vitesse, mais a maintenu un taux de croissance annuelle moyenne d'environ 7,8%. Comparé à celui de 2,5% au niveau mondial, le taux de croissance de la Chine se classe parmi les meilleurs au monde. Le taux de contribution de la Chine à la croissance mondiale dépasse les 25%. La Chine est devenue aussi la 2ème économie du monde avec un volume économique global dépassant 1000 milliards de dollars.

En même temps, le développement économique chinois a fait preuve de flexibilité et de potentialité. Durant les 5 ans de réalisation du XIIe Plan quinquennal, la Chine a conservé son titre de plus grand pays manufacturier, et a décroché la première place dans le commerce international. Dans les autres secteurs : le PIB de la Chine a atteint ou a dépassé le niveau de celui des pays à revenus moyens ; le taux d'urbanisation chinoise a dépassé 50% ; le montant des investissements pour la recherche et l'innovation est devenu le 2ème du monde ; le No.1 mondial dans le kilométrage des trains à grande vitesse…

Malgré ces résultats encourageants, le ralentissement de la croissance économique chinoise suscite aussi de l'inquiétude. En réaction, des experts estiment qu'une croissance équilibrée et durable deviendra la « nouvelle normalité » de l'économie chinoise. Selon le porte-parole du Bureau national des Statistiques de Chine, Sheng Laiyun, la transformation de la structure économique et le changement du mode de croissance ont obtenu des résultats décisifs, et ont cumulé des énergies pour le développement futur.

« L'amélioration de la structure continue, la transformation structurelle continue. Le secteur des services a réalisé une augmentation remarquable, ce qui a clarifié la tendance de transformation d'une économie dominée par l'industrie à une économie dans laquelle le secteur des services prend une portion dominante. Le pourcentage du secteur tertiaire dans le PIB chinois atteint 51.4%, soit une augmentation de 2.3% par rapport à la même période l'année précédente. Le réajustement de la structure industrielle progresse également. »

Comme l'a révélé Sheng Yunlai, le secteur tertiaire a pris la place de 2ème industrie pendant la période du XIIe Plan quinquennal, il est devenu le plus grand contributeur du PIB chinois. La consommation a remplacé l'investissement, l'exportation est devenue la force motrice de la croissance.

Dans ce processus de transformation, le poids d'or du développement économique chinois ne cesse d'augmenter. De l'exportation des vêtements, des chaussures vers les pays développés, à « sortir des frontières » des technologies de TGV et de nucléaire d'aujourd'hui, la transformation et l'optimisation de l'économie chinoise commencent à porter leurs fruits. Selon Su Bo, ministre adjoint de l'Industrie et de l'Information, plusieurs industries chinoises ont de la compétitivité globale :

« Le transport ferroviaire à grande vitesse, les équipements électrique d'origine nucléaire d'un million de kilowatts, le groupe de générateurs hydrauliques d'un million de kilowatts, les équipements de transport et de transformation de l'électricité à très haute tension, les matériels de forage en mer profonde de 10 000 mètres, les équipements de télécommunication mobile, toutes ces technologies chinoises ont déjà une compétitivité globale. »

Pendant la période du XIIe Plan quinquennal, les investissements directs de la Chine dans le monde ont atteint 400 milliards de dollars. Cela a non seulement contribué remarquablement au développement économique mondial, mais a aussi élargi l'espace de coopération internationale. Par ailleurs, la Chine demeure la destination la plus attractive des investissements internationaux. Ecoutez Shen Danyang, le porte-parole du Ministère chinois du Commerce :

« De janvier à septembre 2015, un grand nombre d'entreprises étrangères ont signé des contrats d'investissements vers la Chine. Parmi ces investissements étrangers, les capitaux américains ont atteint 5.83 milliards de dollars, soit une augmentation de 50% par rapport à la même période de l'année dernière. Les capitaux allemands et sud-coréens ont également connu une augmentation. Ces chiffres confirment les résultats d'une enquête organisée récemment par le Conseil des Nations-Unies sur le commerce et le développement. Dans cette enquête auprès des principales entreprises transnationales, la Chine reste toujours la 1ère destination attractive des investissements du monde. »

La vie du peuple est sans doute une autre mesure de la « qualité » du développement économique. Dans un contexte de pression à la baisse de plus en plus forte sur l'économie, les travaux concernant l'amélioration des réseaux d'assurance de la vie du peuple n'ont jamais cessé. L'augmentation des revenus des habitants urbains a dépassé le taux de croissance économique ; environ 100 millions de personnes pauvres dans les régions rurales sont sorties de la pauvreté ; la réduction considérable des émissions polluantes… Dans le « rêve chinois », un rêve marqué par le redressement de la nation chinoise, l'amélioration de la vie du peuple constitue un fond éclatant.

source:http://french.cri.cn/621/2015/10/27/221s454373.htm

Tag(s) : #chine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :