Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Immenses Colère et émotion après les ignobles attentats en Turquie.  Solidarité avec les forces progressistes, avec EMEP et les victimes de cet attentat.

La terrible nouvelle est tombée hier : un attentat a été commis contre les manifestants à Ankara, en Turquie
Voici le texte que nos camarades d'EMEP (Parti du Travail) nous a communiqué.
Notre parti a adressé un message de solidarité que nous reproduisons à la su
ite.

Aujourd’hui, une « manifestation pour la paix » organisée par quatre grands syndicats à Ankara a été la cible de deux attentats à la bombe. Deux bombes ont explosé au milieu de la foule qui se rendait à la place de la manifestation, à 10h du matin, près de la gare d’Ankara.

Les chiffres donnés par le gouvernement font état de 86 morts et de 186 blessés. Neuf membres de notre parti, dont un membre du comité central ont été tués et 30 camarades ont été blessés.

Lors des élections du 7 juin, le parti au pouvoir, l’AKP, a perdu des voix et il n’est pas parvenu à avoir une majorité de parlementaires pour former un gouvernement majoritaire. L’AKP a refusé de s’allier à d’autres partis, il a empêché la formation d’un gouvernement et a fait en sorte que de nouvelles élections aient lieu le 1er novembre.

En outre, mettant un terme à cinq années de négociations avec les responsables politiques kurdes, l’AKP a entrepris de terroriser les régions kurdes avec les forces militaires et policières. En raison de cette politique de terreur menée par l’AKP, plus de 1000 soldats, policiers, guérilleros et civils (y compris des femmes, des personnes âgées et des enfants) ont été tués ces trois derniers mois.

A traves sa campagne de terreur menée dans les régions kurdes, l’AKP essaie de ramener les 13% de voix obtenues par le HDP et les 80 députés élus lors des dernières élections, sous la barre des 10%, pour redevenir le parti majoritaire au pouvoir en Turquie.

Récemment, des forces qui s’opposent à cette politique de terreur de l’AKP et qui exigent une solution pacifique de la question kurde, ont essayé de se faire entendre, à travers diverses initiatives et manifestations. La manifestation d’aujourd’hui a été organisée pat le DISK (Confédération des syndicats ouvriers révolutionnaires), le KESK (confédération des syndicats des travailleurs du secteur public), le TMMOB (la chambre des architectes et la chambre des ingénieurs turcs), et le TTB (la chambre des médecins turcs). Aux côtés des membres de ces quatre syndicats, il y avait également les partis HDP et EMEP, ainsi qu’un grand nombre de partis politiques, organisations et groupes politiques.

Nous condamnons fermement cette attaque et proclamons clairement qu’elles ne pourront pas nous arrêter.

EMEP

http://emep.org


Message du Parti Communiste des Ouvriers de France à EMEP

Chers camarades

Tout d’abord, nous tenons à exprimer notre profonde tristesse et notre solidarité fraternelle avec votre part, votre comité central, les familles et les amis des camarades qui ont été tués par cet ignoble attentat et avec tous ceux qui ont été blessés.

Nous exprimons également notre solidarité avec toutes les victimes.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cet acte criminel dirigé contre les forces démocratiques de Turquie.

Cet attentat à la bombe intervient dans le contexte de semaines de grande violence orchestrée par le gouvernement de l’AKP qui tente de criminaliser l’opposition démocratique, en particulier le parti HDP et les forces qui le soutiennent.

La responsabilité du régime est engagée dans cette politique de terreur et dans cet acte.

Nous sommes convaincus que votre parti et toutes les forces progressistes, démocratiques vont continuer leur combat avec encore plus de détermination. Comme vous le dites ; « nous n’arrêterons pas ! ». Vous pouvez compter avec la solidarité de notre parti.

Le Comité central du PCOF

source:http://www.pcof.net/actualites.php?id=503

Tag(s) : #moyen orient

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :