Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Allocution de Ulises Guilarte de Nacimiento, Secrétaire général de la Centrale des travailleurs de Cuba

Auteur: Granma | internet@granma.cu

1er mai 2015 11:05:07

Camarades de la présidence,

Illustres invités,

Travailleurs et travailleuses

La classe ouvrière cubaine et tout notre peuple en général ont des raisons plus que suffisantes et des arguments solides pour fêter dans la joie la Journée internationale des travailleurs.

En groupe compact, avec un esprit combatif et brandissant les couleurs de leurs syndicats, les colonnes de travailleurs manuels, intellectuels, d’écoliers, d’étudiants et des combattants, envahiront les places et les rues de long en large du pays pour adresser au monde le plus authentique message d’unité d’engagement et de soutien majoritaire du peuple cubain à notre Révolution socialiste, au Parti, à Fidel et Raul.

Nous sommes infiniment fiers de pouvoir compter parmi nous, un jour comme aujourd’hui où nous rendons hommage à Lazaro Peña, Jesus Menendez, Aracelio Iglesias et d’autres dirigeants ouvriers, les Cinq héros de la République de Cuba, Gerardo, Ramon, Antonio, Fernando et René, aux côtés de représentants du personnel médical qui a participé à la lutte contre l’épidémie à virus Ébola en Afrique de l’Ouest. Ils constituent des exemples éloquents, entre autres, de ce que représentent les convictions, la fermeté, la volonté et la fidélité à la Patrie.

La Révolution, c’est avoir le sens du moment historique, a dit le camarade Fidel sur cette même place il y a exactement 15 ans. C’est ici qu’il a défini pour nous, pour aujourd’hui et pour tous les temps, son concept, qui est déjà nôtre, de Révolution. Cette mobilisation populaire est la preuve la plus claire que nous, les Cubaines et les Cubains, sommes des millions à être prêts à défendre l’œuvre de justice et de dignité que nous avons édifiée, et à faire tout ce qui sera nécessaire pour continuer de la perfectionner, coûte que coûte.

Travailleuses et travailleurs :

La bataille sur le terrain économique et productif demeure la priorité numéro un du mouvement syndical. Les travailleurs sont les principaux acteurs des transformations en cours dans la réorganisation des organismes de l’administration centrale de l’État, dans le renforcement et le développement de l’entreprise d’État socialiste, et en particulier dans l’augmentation et la diversification des formes de gestion non étatiques.

Compatriotes :

Nous célébrons cette fête du prolétariat mondial dans un contexte international précédé d’intenses journées de lutte ; nous avons eu pour armes l’attachement aux principes, la combativité, la résistance, l’esprit de justice et de solidarité, et la culture et les idées forgées par la Révolution pendant plus de cinq décennies.

Cuba a brillé de sa propre lumière au 7e Sommet des Amériques et au Sommet des peuples au Panama. Dans un message vibrant, extrêmement important et percutant, notre président a exposé devant l’Amérique et le monde la vérité de la Révolution, qui était représentée là-bas par plus d’une centaine de enfants légitimes, dont nombre de jeunes qui se sont distingués par la fermeté de leurs arguments et par la conviction avec laquelle ils l’ont défendue face aux mercenaires et aux bradeurs de patrie.

Dans un contexte politique marqué par la reconnaissance, de la part du gouvernement des États-Unis, de l’échec de sa politique de harcèlement, d’agression et de blocus contre notre pays, plusieurs pas ont été franchis en vue d’un rétablissement des relations diplomatiques entre Cuba et les États-Unis. Mais le chemin qui reste à parcourir est encore long et difficile, et nous n’avançerons vers une normalisation des liens bilatéraux que sur la base du respect de la souveraineté et de l’indépendance de Cuba, ce qui passe par la levée du blocus et la restitution de la base navale illégalement occupée à Guantanamo.

Camarades :

Au milieu de la bataille continentale et mondiale pour la défense du peuple frère de la République bolivarienne du Venezuela et du gouvernement constitutionnel du président Nicolas Maduro, qui nous honore aujourd’hui de sa présence à ce défilé, nous tenons à répéter et à réaffirmer les déclarations du camarade Raul, et je cite : « Je réitère la ferme solidarité de la Révolution cubaine avec la Révolution bolivarienne, avec le président constitutionnel Nicolas Maduro et l’union civico-militaire qu’il dirige. Je tiens à réaffirmer notre fidélité absolue à la mémoire d’Hugo Chavez, le meilleur ami de la Révolution cubaine. La paix que réclame aujourd’hui le Venezuela et dont nous avons tous besoin, une paix avec justice, avec égalité, la paix debout et non pas à genoux, c’est la paix avec dignité et développement », fin de la citation.

La Révolution bolivarienne bénéficie du soutien de la majorité du peuple vénézuélien et suscite une large solidarité dans la région et de la part d’autres peuples du monde.

Nous rejetons énergiquement toute ingérence, ainsi que les actions de déstabilisation, de violence et de guerre économique portant atteinte à l’ordre constitutionnel, à la souveraineté, à l’indépendance et à l’autodétermination du peuple vénézuélien.

Nous profitons également de l’occasion pour saluer en cette matinée la présence parmi nous de centaines d’amis de diverses organisations syndicales, de mouvements sociaux et de groupes de solidarité, auxquels je transmets, au nom de la classe ouvrière cubaine, notre reconnaissance infinie pour leur soutien sans faille à notre cause. Par ailleurs, nous ratifions notre message de solidarité et notre engagement militant envers les travailleurs qui aujourd’hui dans le monde sont victimes de la répression la plus brutale parce qu’ils revendiquent leurs droits les plus élémentaires.

La mobilisation internationale continuera de livrer la bataille pour la levée du blocus économique, commercial et financier des États-Unis contre Cuba, blocus toujours en vigueur et pleinement appliqué, notamment dans les domaines les plus sensibles pour la population cubaine.

Nos salutations à tous les jeunes, continuateurs de l’œuvre de la Révolution et principaux acteurs dans les apports économiques, productifs et sociaux de la nation.

Aux femmes travailleuses, présentes dans toutes les sphères, et majoritaires dans certaines d’entre elles, précisément à l’occasion du 200e anniversaire de la naissance de Mariana Grajales ; et à notre Fédération syndicale mondiale pour ses 70 ans.

Chers camarades :

« Unis dans la construction du socialisme », telle est la devise de cette célébration, qui synthétise notre décision et nos aspirations présentes et futures ; la force d’une classe ouvrière au pouvoir, dont la plateforme d’action classiste et unitaire brandit les drapeaux de la paix, de la solidarité et de la fraternité entre les peuples.

En avant ! Marchons unis et confiants dans la victoire !

Vive la Révolution ! Vivent Fidel et Raul !

Vivent les travailleurs !

Hasta la victoria siempre !

source:http://fr.granma.cu/cuba/2015-05-01/allocution-de-ulises-guilarte-de-nacimiento-secretaire-general-de-la-centrale-des-travailleurs-de-cuba

Tag(s) : #cuba, #syndicat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :