Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comac appelle à se mobiliser contre les traités de libre échange (TTIP, CETA, TiSA)

Vendredi 10 Avril 2015

Auteur:

Malgré les contestations grandissantes, les négociations concernant le grand traité de libre-échange entre les Etats-Unis et l'Union européenne (TTIP) continuent à avancer. Ce traité qui se négocie en toute opacité avec l'appui des grandes multinationales européennes et américaines est clairement une menace directe tant pour les droits sociaux de la population que pour les normes environnementales et sanitaire. Face à cela, la mobilisation s'organise. Alors que le traité est combattu par de plus en plus d'associations et de syndicats, une initiative européenne a déjà récoltée plus d'un million et demi de signatures. Un large appel à une journée d'action internationale le 18 avril a été lancé. En Belgique il est relayé par les plateformes D19-20, Tout Autre Chose, Hart Boven Hard et Acteurs des Temps Présents. Le PTB et Comac apellent à participer, retrouvez le programme ci-dessous.

La dérégulation de toutes les normes sociales, environnementales, sanitaires ou démocratiques sont l'ADN même de ce genre de traités. Tous les exemples récents de traités similaires le prouvent. Accepter ce genre de traités ce serait ouvrir par exemple la porte aux poulets lavés au chlore, au gaz de schiste ou à la libéralisation des services publics L'objectif est de permettre aux multinationales la conquête de parts de marché supplémentaires et à la réalisation de bénéfices supérieurs, mais c'est en contradiction directe avec les intérêts de la population tant européenne qu'américaine.

  • Le programme

17/04 à 18h30 : Interpellation des partis politiques (dont PTB) - Rue Plétinckx, 19, 1000 Bruxelles

18/04 de 10h à 12h30 : Ateliers (voir ci-dessous) - rue Plétinckx, 19, 1000 Bruxelles

18/04 de 12h30 à 13h30 : Assemblée « Quelle stratégie pour bloquer les accords de libre-échange et construire des alternatives ? » - Rue Plétinckx, 19, 1000 Bruxelles

18/04 à 14h : MANIFESTATION – départ Rue Plétinckx, 19, 1000 Bruxelles

  • Les ateliers

Quel serait l’impact des accords de libre-échange ? Quelles pistes d’action ? (français, néerlandais)

- Agriculture et alimentation (MIG, Via Campesina)

- Démocratie versus multinationales et enjeux du numérique (No Transat)

- Dette publique et régulation bancaire (ATTAC, CADTM, CEO, Fairfin)

- Développement local (Acteurs de Temps Présents)

- Développement et alternatives (11 11 11 et CNCD-11 11 11)

- Emploi et conditions de travail (les syndicats)

- Enseignement, recherche et culture (TAC, HbH, Hors champ)

- Environnement (Greenpeace, Association 21)

- Femmes intraitables (Vie Féminine Bruxelles, Femmes CSC Bruxelles)

- Santé et protection sociale (Réseau européen contre la privatisation de la santé, M3M, Plate forme d’action santé et solidarité)

- Services publics (CGSP, CSC Services publics, EPSU, Le Monde selon les Femmes)

- Souveraineté et aspects juridiques (Constituante, Intal)

  • L'appel

« Une initiative de plusieurs plates-formes:
www.d19-20.be
www.acteursdestempspresents.be
www.hartbovenhard.be
www.toutautrechose.be

Les peuples et la planète avant les profits !

Appel international à une journée d’action pour mettre en échec les traités de libre-échange et d’investissement.

Nous, mouvements sociaux et écologistes, syndicats, paysans, jeunes, femmes, mouvements indigènes, militantes et militants des quatre coins du monde, appelons à une Journée d’action Internationale le samedi 18 avril 2015 pour mettre en échec les traités des multinationales et promouvoir une économie qui soit au service des peuples et de la planète.

Depuis des décennies, les gouvernements et les multinationales poussent à la négociation en secret d’accords de libre-échange et d’investissement qui sapent nos droits et détruisent l’environnement.

Depuis des décennies, nous luttons pour la souveraineté alimentaire, les biens communs, l’emploi, pour défendre nos terres, les libertés numériques, et pour reconquérir la démocratie. En chemin, notre mouvement a grandi, nous avons fait entendre nos voix et nous avons remporté des victoires.

Ensemble, nous pouvons arrêter les accords en cours de négociation et renverser les effets néfastes des accords passés. Nous pouvons faire avancer nos alternatives, qui placent les droits humains avant les profits des multinationales.

Nous appelons les organisations,collectifs et citoyen-nes à rejoindre cette mobilisation en organisant des actions décentralisées sur les cinq continents, dans le respect de notre diversité. Nous invitons à multiplier les actions à travers le monde, en solidarité, afin de faire connaître nos campagnes, d’impliquer et de mobiliser plus largement les populations sur tous les territoires, pour un nouveau modèle économique et commercial qui serve les droits des peuples et respecte l’environnement. »

Tag(s) : #europe, #TAFTA

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :