Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela ne cèdera pas aux pressions, affirme Maduro

Auteur: AVN | internet@granma.cu

13 mars 2015 10:03:06

CARACAS.—. « Le Venezuela saura gagner la paix debout et avec dignité face aux menaces d’ingérence du gouvernement des États-Unis », a déclaré le jeudi 12 mars le président Nicolas Maduro.

Lundi dernier, le gouvernement nord-américain a franchi une nouvelle étape dans l’escalade d’agression contre la souveraineté et la démocratie au Venezuela, avec la signature par Barack Obama d’ un décret exécutif déclarant le Venezuela comme une « menace extraordinaire et inhabituelle envers la sécurité nationale des États-Unis et la politique étrangère ».

Le président Maduro a déclaré que le Venezuela n'a jamais été et ne sera jamais une menace pour les peuples du monde, y compris pour les États-Unis.Par contre, il a souligné que l'élite militaire et néolibérale qui dirige les États-Unisreprésente une menace réelle pour le développement du peuple nord-américain.

Il a également remercié les pays qui ont exprimé leur soutien au peuple du Venezuela. « Depuis la Chine, la Russie et jusqu’à la Patagonie, le monde soutient le Venezuela dans sa lutte pour la paix, la souveraineté et l'indépendance de la patrie de Bolivar. Le monde entier nous soutient. Le monde multipolaire et multicentrique soutient le Venezuela de toutes ses forces », a-t-il déclaré.

Jeudi dernier, le président vénézuélien a inauguré le Salon du livre (Filven) au théâtre Teresa Carreño de Caracas, depuis lequel il a demandé avec fermeté au président Barack Obama d'abroger la déclaration d'état d'urgence pour de soi-disant menaces de ce pays sud-américain, a informé Telesur..

Pour sa part, le président de l'Assemblée nationale du Venezuela, Diosdado Cabello, a déclaré hier que la Fondation nationale pour la démocratie, une agence nord-américaine, est l'une des organisations qui encouragent les actions de complot contre le gouvernement bolivarien.

Dans des déclarations à la télévision vénézuélienne, Diosdado Cabello a indiqué hier que la directrice de la NED, Miriam Kornblith, a rencontré le mois dernier des dirigeants des partis de l'opposition vénézuélienne afin de résoudre des questions supposées liées à des ressources financières.

Selon Cabello, Miriam Kornblith s’est rendue à Ciudad Bolivar, État de Bolivar, avec une apparence totalement différente de celle de son arrivée à l'aéroport national Maiquetia (État de Vargas), et elle a réservé une chambre dans un hôtel sous le nom de Sarah Collins. Ce voyage devait lui permettre d’accomplir une mission de la NED, à savoir rencontrer des dirigeants politiques et syndicaux, ainsi que la direction de l'association civile Kape Kape, a-t-il déclaré à l’agence PL.

Par ailleurs, Cabello a dénoncé le fait que des diplomates nord-américains se réunissent avec des groupes d'opposition, malgré la mesure annoncée par le président Nicolas Maduro, le 27 février, demandant que ces réunions soient notifiées avant leur tenue.

Il a également signalé Kathryn Pongonis, comme l’une des fonctionnaires nord-américaines à Caracas qui violent les dispositions de la Convention de Vienne, qui précise l’obligation de respecter la loi des pays et la non-ingérence dans les affaires internes.

Dans le même temps, l'Équateur a annoncé hier que les ministres des Affaires étrangères de l'Union des nations sud-américaines (UNASUR) se réuniront samedi au siège du bloc régional à Quito, afin d’examiner les menaces des États-Unis contre le Venezuela.

source:http://fr.granma.cu/mundo/2015-03-13/le-venezuela-ne-cedera-pas-aux-pressions-affirme-maduro

Tag(s) : #amérique latine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :