Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Europe. Mouvements sociaux à prévoir

GAËL DE SANTIS

VENDREDI, 30 JANVIER, 2015

L'HUMANITÉ

L’élection grecque, qui offre une solution politique aux luttes contre l’austérité, s’inscrit dans un contexte de luttes sur le Vieux Continent. Le week-end prochain sera chargé, d’un point de vue social. Il sera marqué par la mobilisation « pour le changement » du parti anti-austérité Podemos en Espagne (voir page 4). Mais d’autres luttes seront menées. Notamment sur la question des privatisations. Ce sera le cas au Portugal voisin, ce samedi. Ce jour-là, la vente des deux tiers des actions de la TAP, compagnie aérienne nationale, par l’État, sera vilipendée dans les rues (voir l’Humanité Dimanche du 29 janvier). Même le Parti socialiste, qui a pourtant bien participé à la mise en œuvre de politiques d’austérité, estime que cette privatisation va contre les intérêts stratégiques du pays. Également dans le viseur de ceux qui refusent l’austérité : le fait qu’Altice récupère les biens de Portugal Telecom. Le gouvernement entend continuer de faire la sourde oreille aux mobilisations dans son pays. « J’espère que le gouvernement qui va prendre ses fonctions à Athènes arrivera à concilier ses besoins de croissance avec la nécessité de respecter les règles européennes », a déclaré hier le premier ministre de centre droit, Pedro Passos Coelho.

Les syndicats sont à l’offensive

En Irlande, des manifestations sont organisées, samedi, dans différentes villes contre la privatisation de l’eau. Alors que les résidents devront s’acquitter pour la première fois de quittance d’eau en avril, 50 % des ménages ne se sont toujours pas enregistrés, les mouvements citoyens appelant au boycottage de l’impôt. Il faut dire que les Irlandais voient le nombre de taxes fleurir depuis que la troïka a posé ses valises à Dublin, à l’issue de la crise financière de 2008.

Dans la péninsule Italienne, qui a connu une grève générale contre les politiques du marché du travail et le budget 2015, le 12 décembre 2014, ce sont les employés du secteurs bancaire, à l’appel de leurs trois centrales, qui cesseront le travail, vendredi, contre la remise en cause de leur convention collective par le patronat, une pratique très courante depuis le début de la crise. Un secteur sans convention est « comme un pays sans constitution ! », s’est indigné cette semaine Agostino Megale, responsable de la Fédération des banques (Fisac) de la CGIL. Mais les syndicats sont aussi à l’offensive, à l’heure où le robinet du crédit est serré, rationnant les entreprises. Ils ont rédigé un document « Pour un modèle de banque au service de l’emploi et du pays ». Chez nos voisins belges, pas de grève ce week-end, mais un pays suspendu au résultat de la négociation entre patronat et syndicats. Ces derniers réclament 0,74 % d’augmentation de salaire tout de suite. Les deux principales centrales, la CSC (chrétienne) et la FGTB (proche des socialistes), ont montré leur capacité de mobilisation le 15 décembre 2014, par une grève générale très suivie, mais aussi par des mouvements dans les différentes régions du pays. Car le « nœud », comme le surnommait jeudi le quotidien le Soir, n’est pas tant la relation entre patronat et syndicats, que le saut d’index voulu par le nouveau gouvernement de droite : cette année, les rémunérations n’augmenteront pas automatiquement en parallèle avec l’inflation.

En Allemagne, jeudi, 70 000 salariés, dans 300 entreprises du secteur de l’industrie – surtout automobile – ont arrêté le travail. Ils réclament avec leurs syndicats 5,5 % d’augmentation de salaire, le patronat ne consentant qu’une hausse de 2,2 %. Surtout, la centrale DGB a appelé à un « plan Marshall » pour aider la Grèce à sortir de l’ornière de la dette (voir notre édition d’hier). Un appui allemand bienvenu dans un pays où, des populistes de droite aux sociaux-démocrates, tous s’accordent à considérer la dette grecque comme le fruit d’une nation coupable.

source:http://www.humanite.fr/europe-mouvements-sociaux-prevoir-564183

Tag(s) : #europe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :