Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

(Bilan 2014) Le géant chinois s'est réveillé, mais il ne faut pas en avoir peur (COMMENTAIRE)

BEIJING, 28 décembre (Xinhua) -- "Quand la Chine s'éveillera, le monde tremblera", une prophétie faite par Napoléon Bonaparte il y a deux siècles.

Napoléon avait partiellement raison, puisqu'il avait prévu le réveil du géant, mais comme l'a dit le président Xi Jinping lors de son voyage en Europe en avril dernier, il avait tort de le craindre.

Avec une population de 1,3 milliard de personnes et une économie classée au deuxième rang mondial, chaque nouveau pas de la Chine est en effet un pas de géant qui a un impact mondial. Mais au lieu de faire trembler le monde, le géant se montre bienveillant et cherche à contribuer à la paix et à la prospérité mondiales grâce à sa montée en puissance.

L'un des signes les plus évidents que le géant s'implique de plus en plus pour la paix et la prospérité du monde est la fréquence des visites à l'étranger des hauts dirigeants chinois, comme on a pu le constater cette année avec le programme diplomatique chargé de la Chine : sept visites du président Xi et cinq du Premier ministre Li Keqiang.

Si l'on remonte à leur entrée en fonctions en mars 2013, les deux dirigeants ont effectué 19 voyages à l'étranger et se sont rendus dans une cinquantaine de pays sur cinq continents.

Le rayonnement mondial des efforts diplomatiques de la Chine découle d'une forte volonté politique d'améliorer ses relations et a débouché sur des accords pour développer ses échanges commerciaux, ainsi que des rencontres touchantes entre peuples, mais ce qui est le plus important, c'est qu'il illustre la détermination de Beijing à interagir avec le reste du monde.

En présentant ses nouveaux concepts tels que "le rêve chinois" et "la communauté de destin commun", la Chine s'est forgée une nouvelle philosophie de la diplomatie. En prenant des initiatives comme la construction d'un "nouveau modèle de relations entre grandes puissances", de la "Ceinture économique de la Route de la soie" et de la "Route de la soie maritime du 21e siècle", Beijing cherche à rééquilibrer l'ordre mondial pour que tous les pays soient gagnants.

Son projet de construction d'un nouveau modèle de relations entre grandes puissances, notamment avec les Etats-Unis, montre que la Chine cherche à rompre avec l'habitude du jeu à somme nulle qui oppose traditionnellement les puissances établies et émergentes et qui est souvent à l'origine de tragédies pour l'humanité.

Avec le projet "une Ceinture, une Route", la Chine propose de partager son immense capacité de construction et ses réserves de change avec des pays qui en sont au même stade de développement.

En fait, Beijing joue un rôle plus actif et a une influence croissante sur la scène internationale, mais cela ne veut pas dire que sa montée en puissance conduira à une lutte entre l'Orient et l'Occident, car la paix et le développement resteront aux coeur des principes de la nouvelle stratégie diplomatique chinoise.

En tant qu'acteur responsable, la Chine fait la promotion d'une bonne approche pour mieux équilibrer les relations internationales, avec davantage de bénéfices et de justice pour tous, et elle placera toujours les valeurs morales avant les intérêts individuels dans l'optique de parvenir à un monde meilleur.

Comme l'a dit M. Xi, le géant chinois, maintenant qu'il s'est réveillé, est une créature "pacifique, agréable et civilisée", qui n'a nullement l'intention de menacer qui que ce soit.

SOURCE : http://french.xinhuanet.com/chine/2014-12/28/c_133883607.htm

Tag(s) : #asie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :