Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Washington accorde une amende à la banque allemande Commerzbank en raison des traités avec Cuba

16 déc (PL) La deuxième plus grande institution financière allemande, la Commerzbank, a reçu une amende du gouvernement américain estimée à des milliards de dollars pour mener des opérations avec Cuba.


Le quotidien Financial Times a ajouté ce mardi que l'entité allemande a son siège principal à Frankfurt. Il s'agit de la deuxième la plus importante du pays derrière le Deutsche Bank, la cinquième banque la plus puissante au monde.

Commerzbank est obligé à fournir une pénalisation d'un milliard de dollars, conformément aux directives états-uniennes établissant des amendes pour des agents bancaires avec des transactions liées à Cuba par le biais de succursales américaines.

D'après Financial Times, l'institution allemande a accordé en septembre dernier le payement de 650 millions de dollars après être accusé de mener à bout des transactions financières avec Cuba, l'Iran, le Soudan et d'autres pays sanctionnés par les États-Unis.

Le rapport ajoute que Washington a commencé une recherche à grande échelle visant les banques européennes, possibles transgresseurs de ce régime des sanctions.

Parmi les plus touchés figurent la banque française, BNP Paribas SA, dont l'amende a atteint les huit mille 900 millions de dollars.

Certaines banques européennes recherchées par les États-Unis sont l'Allemand Deutsche Bank, les Français Crédit Agricole et Société Générale de la France et l'Italien UniCredit SpA.

Le quotidien The New York Times a publié le 9 juillet que le Département du Trésor a accordé une amende estimée à plus de 500 millions de dollars à Commerzbank dû aux transferts via ses filiales envers Cuba, la République populaire démocratique de Corée, Myanmar, L'Iran et le Soudan.

La Havane dénonce constamment les sanctions extra -territoriales des États-Unis à son égard. A sa protestation s'ajoutent des entités économiques de la quasi-totalité du monde.

Les sanctions économiques et commerciales imposées par Washington contre Cuba datent de plus de 50 ans et comptent sur le refus de la communauté internationale.

Jcc/rc/rfc

source:http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=53433:washington-accorde-une-amende-a-la-banque-allemande-en-raison-des-traites-avec-cuba&opcion=pl-ver-noticia&catid=2&Itemid=203

Tag(s) : #cuba

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :