Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le PTB soutient la grève dans le Limbourg et visite 80 piquets

Le PTB soutient totalement la résistance sociale contre la politique de droite du gouvernement. Dans le Limbourg, quinze groupes d’élus et de membres actifs du parti de gauche ont rendu visite ce matin à quelque 80 piquets, aux entreprises et aux carrefours dans toutes les régions de la province (voir liste détaillée ci-dessous).

« Après un premier feedback de nos visites, nous constatons que la grève est bien suivie dans de nombreuses entreprises, déclare Kim De Witte, président du PTB Limbourg. Il y a d’importants piquets à la zone industrielle de Genk Sud, à Tessenderlo Chemie, aux grandes entreprises de Hasselt et de ses environs, aux entreprises métallurgiques de Maasmechelen, au carrefour du Shurhovenveld à Saint-Trond, ... Toute activité est arrêtée chez Ford, Aperam, Jaga, Ineos, Borealis, Bandag, Vasco, ...La grève est très bien suivie non seulement dans le secteur industriel, mais aussi à la prison de Hasselt, au centre administratif flamand, à la Ville de Genk, dans les hôpitaux Virga Jesse et ZOL, dans plusieurs écoles et dans de nombreuses PME. »

La colère contre la politique antisociale de ce gouvernement est visiblement profonde. « Les raisons pour faire grève qui sont le plus exprimées aux piquets sont : le démantèlement de la prépension, le saut d’index et la baisse des allocations de chômage dans le temps. L’augmentation des factures d’énergie et d’eau ainsi que la suppression du bonus logement suscitent également beaucoup de colère. »

« Ce qui est frappant, poursuit Kim De Witte, c’est que de plus en plus de grévistes remettent expressément en cause les choix de ce gouvernement. « Pourquoi est-ce à nous de payer, alors que le multinationales belges peuvent faire échapper des milliards d’euros au fisc via le Luxembourg ? » « Pourquoi faut-il économiser sur l’enseignement, alors qu’on consacre 6 milliards à l’achat de nouveaux avions de chasse ? » « Pourquoi dois-je travailler jusqu’à 67 ans, alors que mes enfants sont à la maison et cherchent désespérément du travail ? »

Les raisons pour soutenir cette grève sont nombreuses. Le besoin d’emplois stables est immense. Selon l’Onem, le Limbourg compte neuf demandeurs d’emplois pour une offre d’emploi. Ce ne sontt pas des cadeaux supplémentaires ou des plans SALK qui ne vendent que du vent qui vont résoudre ce problème. Il existe une alternative : activer les grosses fortunes, faire payer aux spéculateurs des impôts corrects et s’attaquer à la grande fraude fiscale fraude. Et investir ces moyens dans des projets qui créent des emplois et qui répondent à un besoin, comme dans des logements sociaux à basse consommation d’énergie.

Ce gouvernement est avant tout à l’écoute de la FEB et du Voka. Mais aujourd’hui, des milliers de Limbourgeois font entendre leur voix, en même temps que des milliers d’autres dans les provinces d’Anvers, du Hainaut et du Luxembourg. C’est un signal important. Cela montre à ce gouvernement qu’il a perdu toute base démocratique. La démocratie, c’est plus que des élections tous les cinq ans. Un contre-mouvement démocratique et fort est en marche.

source:http://ptb.be/articles/le-ptb-soutient-la-greve-dans-le-limbourg-et-visite-80-piquets

Tag(s) : #europe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :