Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Nicaragua en quête d'un vieux rêve

Par María Josefina Arce.


La construction du canal interocéanique du Nicaragua débutera en décembre prochain, le gouvernement du président Daniel Ortega reconnaît que cette œuvre aura de grandes répercutions pour le développement économique du pays centraméricain et de ce fait amènera de multiples bénéfices pour toute la population.


Estimés à 50 milliards de dollars, les travaux seront menés à bien par l'entreprise chinoise HKND et comprendra de plus la construction d'un aéroport, plusieurs routes, une zone de libre commerce , des complexes touristiques et deux ports , un du côté du Pacifique et un autre de l'Atlantique.


Comme il était à prévoir, le projet a eu ses détracteurs dans l'opposition, mais le gouvernement sandiniste n'a laissé de côté aucun détail. Une sérieuse étude d'impact social et socio-économique, a été faite afin d'éviter des affectations à l'environnement et à des milliers de familles qui peuplent les alentours.


Aussi la population a eu une totale information, et par le biais de consultations elle a pu se débarrasser de tous les doutes sur ces méga-travaux qui, au contraire amèneront de grands bénéfices économiques au Nicaragua.


L'estimation indique que le Canal aura un énorme impact dans la création d'emplois directs, mais aussi il produira des postes de travail indirects dans tous les secteurs économiques, ce qui aura sans aucun doute une incidence dans l'essor économique et social du Nicaragua dans la région.


C'est pourquoi il sera un encouragement considérable à la lutte que développe le gouvernement du Front Sandiniste de Libération Nationale pour éradiquer la pauvreté dans le territoire nicaraguayen.





Dans cette voie, l'exécutif que préside Daniel Ortega, a développé une politique publique cohérente destinée à obtenir de meilleurs niveaux de développement avec l'inclusion sociale.


Ces sept dernières années, les autorités sandinistes ont obtenu ĺa réduction des indices de la pauvreté extrême de 14% à 8%. Le pays centraméricain a déjà atteint l'objectif du Sommet Mondial sur l'Alimentation et la réalisation du premier objectif du développement du Millénaire , des avancées reconnues par l'Organisation des Nations Unies pour l'Agriculture et l'alimentation qui situe le Nicaragua comme un des pays du monde en franche avance dans la lutte pour l'éradication de la pauvreté et de la pauvreté extrême.


Maintenant la construction du canal viendra soutenir ce but, car une croissance du Produit Intérieur Brut en découlera, ce qui permettra de plus grands investissements sociaux.


Il est prévu que le gigantesque ouvrage offre un emploi à 50 000 personnes dans son étape de la construction et à 200 000 dans la phase des opérations et qu'il favorisera une croissance économique annuelle de 10,8% alors qu'actuellement elle est de 4%.


Ces travaux constituent un défi pour l'ingénierie. Ils permettront de relier la mer des Caraïbes et l'Océan Atlantique avec le Pacifique et ce canal promet de devenir une importante voie commerciale et de communication qui matérialisera le vieux rêve des Nicaraguayens d'avoir une traversée interocéanique.





EDITÉ PAR MICHELE CLAVERIE

source:http://www.radiohc.cu/fr/especiales/comentarios/39042-le-nicaragua-en-quete-d'un-vieux-reve

Tag(s) : #amérique latine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :