Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La colère monte au Mexique

STÉPHANE AUBOUARD

LUNDI, 10 NOVEMBRE, 2014

L’officialisation de l’assassinat de 43 étudiants dans l’État de Guerrero embrase le pays.

Dans la nuit de samedi à dimanche, plusieurs centaines de manifestants s’en sont pris à des symboles de l’État dans le pays après que, la veille, le ministre mexicain de la Justice, Jésus Murillo Karam, a annoncé que trois membres présumés d’un groupe de criminels avaient assassiné les 43 étudiants de l’école normale rurale d’Ayotzinapa. Ces jeunes Mexicains avaient disparu le 26 septembre, après avoir manifesté contre les décisions discriminatoires du gouvernement en faveur des étudiants des villes. À Mexico, la porte en bois du palais présidentiel a été incendiée. Ces incidents interviennent dans un climat de suspicion maximale à l’égard du pouvoir. En effet, d’après les autorités fédérales, les étudiants auraient été attaqués, massacrés et leurs corps brûlés, à l’instigation de l’ancien maire d’Iguala, José Luis Abarca, et de son épouse, Maria de Los Angeles Pineda, sœur de trois célèbres narcotrafiquants. Ce scénario a toutefois été contesté par les parents des étudiants. « Tant qu’il n’y a pas de preuves, nos enfants sont vivants », a ainsi annoncé Felipe de la Cruz, porte-parole des parents. Au total, ce sont 74 personnes – policiers, fonctionnaires compris – qui ont été arrêtées depuis le début de l’affaire qui jette une ombre sur ce pays où l’étroitesse des relations entre autorités politiques, police et crime organisé rejaillit brutalement. Lors de son élection en décembre 2012, Enrique Pena Nieto avait fait du rétablissement de la sécurité dans son pays l’axe principal de sa campagne, alors que, depuis 2007, plus de 100 000 personnes ont été tuées dans des violences liées au crime organisé.

source:http://www.humanite.fr/la-colere-monte-au-mexique-557136

Tag(s) : #amérique latine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :