Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Front populaire de Tunisie: présentation du programme électoral

Dans son programme électoral, présenté hier, le Front populaire met l'accent sur la sécurité, la réforme économique et le développement régional.


Par Yüsra N. M'hiri


Cette coalition regroupant plusieurs partis de gauche a tenu une conférence de presse, jeudi 2 octobre 2014, à Tunis, pour présenter son programme électoral pour les législatives du 26 octobre 2014, en présence de diplomates étrangers, notamment des représentants des ambassades d'Argentine, du Venezuela et de Cuba.


Travailler plus pour concrétiser ses rêves


Hamma Hammami, porte-parole du Front et son son candidat à la présidentielle, était accompagné des experts qui ont contribué à la réalisation du programme électoral.


Ce programme vise, dans ses grands axes, à:


1. préserver la souveraineté nationale;


2. construire un système démocratique et républicain;


3. mobiliser les ressources du pays et le potentiel humain en faveur d'un développement économique national;


4. réaliser la justice sociale;


5. mettre en place un système éducatif démocratique et moderne de haute qualité;


6. développer une culture nationale, progressiste, et ouverte sur le monde.


Le slogan de la campagne, «Tunisie du travail, Tunisie de l'espoir», est un appel lancé aux Tunisiens pour qu'ils se remettent au travail pour sauver l'économie du pays et le remettre sur pied, seul moyen pour faciliter leur quotidien et réaliser les objectifs de la révolution de janvier 2011, qui les a fait tant rêver.


«Ce rêve a été brisé lorsque que la troïka, l'ex-coalition gouvernementale dominée par Ennahdha, a pris le pouvoir. La sécurité, l'économie, tout s'est dégradé et le rêver d'une Tunisie nouvelle est parti en fumée. Ensemble, nous pouvons reconstruire ce rêve et le rendre réalité», a déclaré Hamma Hammami.




Réforme de la santé et renforcement du service public


Les dirigeants du front Populaire estiment que leur programme est ambitieux mais réaliste et réalisable. Il se veut garant de l'égalité, de la justice, de la liberté et de la dignité.


M. Hammami promet de s'attaquer à la marginalisation, au chômage et à l'analphabétisme. «Il faut également s'ouvrir au monde et renouer les relations diplomatiques avec certains pays, notamment la Syrie», a-t-il souligné.


Les experts économiques du parti, notamment Lotfi Aissa, Aouni Mtir, Houcine Rehili et Mustapha Jouili, ont souligné la nécessité de s'intégrer dans l'économie mondiale sur la base de la préservation de l'intérêt national, tout en œuvrant pour la création d'emplois, la promotion des secteurs agricole et industriel et le développement des régions défavorisées, afin d'y instaurer un climat propice à l'investissement.


«En s'attaquant à l'évasion fiscale, à la contrebande, à la corruption et à l'argent sale, on assurera le développement économique de la Tunisie et on lui évitera la faillite dont elle est sérieusement menacée», a expliqué M. Jouili, et d'ajouter: «Le tourisme est aussi un lever important pour l'économie, aussi doit-on oeuvrer pour redorer l'image de la Tunisie et mettre tous les moyens en œuvre pour faire évoluer ce secteur».


La Tunisie, un pays de paix


Le Front Populaire insiste, par ailleurs, dans son programme, sur la réforme du secteur sécuritaire pour limiter les menaces actuelles, qui sont la conséquence du laxisme de la troïka, qui a permis aux extrémistes religieux de s'installer et de déployer leurs cellules dans le pays.


«Il faut lutter plus efficacement contre le terrorisme et restaurer la paix civile en Tunisie», a souligné le candidat à la présidence, qui a insisté sur la nécessité de séparer politique et religion pour garantir la force de l'Etat et sa stabilité.


«Les Tunisiens sont opposés à la violence et la Tunisie est un pays riche sur les plans culturel et historique. En tant que démocrates, nous montrerons au monde entier que notre pays est celui de la paix», a insisté M. Hammami.


Le Front populaire, qui n'a présenté qu'un aperçu de son programme lors de la conférence de presse, a mis les détails de ce programme à disposition des électeurs.


«Il faut travailler et rassembler les citoyens. Nous serons un peuple travailleur, juste et solidaire», a conclu Hamma Hammami, en assurant que l'ambition du Front Populaire est de travailler, de gouverner, de conduire les affaires et de réussir dans ses missions tout en restant fidèle au peuple, la vraie richesse du pays.

source: http://www.kapitalis.com/politique/24994-front-populaire-haro-sur-l-evasion-fiscale-la-contrebande-et-la-corruption.html

Tag(s) : #amérique latine, #afrique, #élections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :