Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ManiFiesta :: PTB, PCF, SPNederland sur la crise et #larésistancesociale en Europe

ManiFiesta :: PTB, PCF, SPNederland sur la crise et #larésistancesociale en Europe

Le débat “L’Europe, la crise et la résistance” qui a réuni Hans Van Hejningen (secrétaire général du SP Nederland), Pierre Laurent (secrétaire national du PCF, Parti communiste français), Peter Mertens (président du PTB) et Raoul Hedebouw (porte-parole national du PTB) a fait salle comble à#Manifiesta2014.

Axel Bernard et Ruben Ramboer

europecriseresistance_vc.jpg

« Le fait que le PCF, le SP hollandais et le PTB soient ici ensemble est un signal important, a indiqué Peter Mertens. C’est l’occasion, en respectant chacun nos individualités, d’apprendre les uns des autres et de plus coordonner nos stratégies contre la Troïka européenne. » L’austérité est en effet à l’agenda des trois pays européens, avec des coalitions différentes. Le parti social-démocrate hollandais, le PVDA, est en coalition avec les libéraux, aux Pays-Bas. Le PS est au pouvoir en France avec son président François Hollande, celui qui a « poursuivi les politiques d’austérité de Nicolas Sarkozy, en les amplifiant de manière brutale », comme l’a souligné Pierre Laurent. Hollande et Valls ont réalisé un pacte qui offre le plus gros cadeau jamais donné aux grands patrons de France. Or, le coeur de la crise, ce sont les politiques de cadeaux aux entreprises, au détriment des gens. » Hollande avait été élu sur base deux engagements : « mon ennemi, c’est la finance » et « j’irai renégocier le Traité budgétaire européen ». « Dans les deux cas, il n’a pas tenu ses promesses », insiste le secrétaire national du PCF.

Les Pays-Bas sont montrés en exemple par le Ministre-Président de la Région flamande, le N-VA Geert Bourgeois. Il faudrait s’inspirer du modèle hollandais, de son « participatiesamenleving ». Cela fait bondir Hans Van Hejningen : « Oui, les Pays-Bas ont un fascinant modèle oeuvrant soit-disant à la cohésion sociale et au souci de tous. Mais dans les faits, c’est un modèle du chacun pour soi et du tire-ton-plan. C’est en plus un modèle détruisant la Sécurité sociale. »

Raoul Hedebouw a souligné l’importance de rejeter certains concepts idéologiques de la droite. « En particulier le mot compétitivité, competitiviteit, competitivity, ce mot, qui se dit de la même manière dans toutes les langues ». Le député fédéral du PTB explique : « la Belgique va connaître une attaque sur les salaires sans précédents. Pour être compétitif et s’aligner sur les salaires des pays voisins. C'est pourtant le même discours qui est utilisé en France ou aux Pays-Bas pour aligner là-aussi les salaires vers le bas. » Cette spirale infernale était dénoncée par tous les orateurs. D’où l’importance de développer la résistance sociale dans chaque pays, les luttes des uns pouvant inspirer et renforcer celles des autres.

C’est ce que Raoul Hedebouw a traduit en s’engageant auprès de Pierre Laurent : « Pierre, je le promets : on va se battre au PTB pour instaurer une taxe des millionnaires en Belgique. Pour que tous les riches français qui s’installent chez nous pour fuir l’impôt français sur la fortune rentrent chez eux et paient leurs impôts. » (rires complices de la salle).

source:

Tag(s) : #europe, #médias

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :