La Chine appelle à rechercher des solutions politiques aux conflits armés

Publié le par anonyme

La Chine appelle à rechercher des solutions politiques aux conflits armés

( Source: Xinhua )

La Chine a appelé samedi la communauté internationale à rechercher des solutions politiques aux conflits incessants qui font rage à travers le monde.

Cet appel a été lancé par le ministre des Affaires étrangères chinois, Wang Yi, lors de son discours devant l'Assemblée générale des Nations Unies le quatrième jour du débat général annuel.

"Comme nous l'avons vu à Gaza, en Irak, en République centrafricaine et au Soudan du Sud, notre monde est loin d'être en paix", a déclaré M. Wang devant l'assemblée.

"Face à ces conflits incessants, nous devons nous poser une question : "Comment pouvons-nous ouvrir la voie à une paix durable?"", a-t-il poursuivi.

Pour résoudre ces problèmes, la Chine considère que la communauté internationale devrait d'abord rechercher des solutions politiques, a souligné le ministre.

"Forger nos épées pour en faire des socs de charrues prendra du temps et nécessitera des efforts ; mais l'histoire et la réalité ont montré à maintes reprises que répondre à la violence par la violence ne mènerait pas à une paix durable, et que l'usage de la force apporterait plus de problèmes que de solutions", a-t-il plaidé.

M. Wang a souligné que toute action coercitive devait recevoir l'aval du Conseil de sécurité.

Si un pays place son droit national au-dessus du droit international et interfère avec les affaires internes des autres pays volontairement, ou même cherche à provoquer un changement de régime, la légitimité de son action ne peut qu'être mise en doute par la communauté internationale, a-t-il ajouté.

M. Wang a noté qu'il convenait également de tenir compte des intérêts de toutes les parties aux conflits.

"Les parties à un conflit doivent rejeter les approches de jeu à somme nulle, répondre à leurs préoccupations mutuelles lors des négociations et tenter de trouver des terrains d'entente", a-t-il déclaré. "Elles doivent chercher à répondre à leurs préoccupations légitimes par la concertation et par une approche tenant compte de chaque partie".

Lors des médiations, la communauté internationale devrait agir avec justice et adopter une position objective et équilibrée.

"Les pays ne doivent pas soutenir partialement une partie à un conflit. Ils doivent encore moins chercher à réaliser leurs propres objectifs à travers leur intervention", a-t-il ajouté.

Le chef de la diplomatie chinoise a également appelé la communauté internationale à promouvoir la réconciliation nationale dans les pays touchés par les conflits.

Notant que les conflits armés actuels étaient pour la majorité causés par des tensions ethniques et confessionnelles, M. Wang a déclaré que les processus de réconciliation nationale et de règlement politique devraient être soutenus en tenant compte l'un de l'autre.

"Toutes les parties doivent respecter la Charte des Nations Unies et développer et promouvoir une culture de tolérance et de non-exclusion pour que les fruits de la diversité et de l'amitié poussent sur les territoires ayant été touchés par des conflits", a-t-il déclaré.

Le ministre des Affaires étrangères a poursuivi son allocution en soulignant l'importance du multilatéralisme dans la résolution des conflits armés et a ajouté que la communauté internationale devrait laisser les Nations Unies jouer pleinement leur rôle et observer le droit international et les normes de base gouvernant les relations internationales.

"Le chapitre VII de la Charte des Nations Unies n'est pas le seul moyen permettant au Conseil de sécurité de maintenir la paix et la sécurité internationales. Nous devrions mieux utiliser l'ensemble des moyens de prévention, de médiation et de conciliation stipulés dans le chapitre VI", a souligné M. Wang.

"Nous devons mobiliser la force des organisations et des pays de la région pour les aider dans la résolution des questions régionales de manière adaptée à leur région", a-t-il ajouté.

source:http://french.peopledaily.com.cn/Chine/n/2014/0928/c31354-8788960.html

Publié dans asie, paix

Commenter cet article