Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Démarrage de la construction d'un gazoduc sino-russe en présence de Poutine et d'un vice-PM chinois

IAKOUTSK (Russie), 1er septembre (Xinhua) -- La construction du tronçon est du gazoduc sino-russe a démarré lundi soir dans la ville russe d'Iakoutsk en Sibérie, par le soudage du premier tonneau de tubes en acier en présence du chef d'Etat russe Vladimir Poutine et du vice-Premier ministre chinois Zhang Gaoli.

Des images vidéo des champs de gaz étaient projetées sur des écrans géants dans un spacieux abri provisoire alors que de la musique était diffusée sur haut-parleurs. Environ 500 personnes de Chine et de Russie étaient rassemblées sur le champ de Khatyn en banlieue d'Iakoutsk pour la cérémonie.

MM. Poutine et Zhang sont montés sur l'estrade et ont prononcé un discours devant la foule, la cérémonie étant retransmise en direct à travers toute la Russie.

Le tronçon est du gazoduc sino-russe est le deuxième plus important passage pour le transport d'énergie sur terre entre la Chine et la Russie, a dit M. Zhang. Il s'agit d'un nouveau et important lien d'amitié et de coopération entre les deux pays et d'un fruit remarquable du développement des relations bilatérales de la nouvelle ère.

La construction de ce gazoduc, a déclaré le vice-Premier ministre chinois, assurera l'approvisionnement d'une énergie propre pour le développement économique de la Chine ainsi qu'un marché stable sur le long terme pour les riches ressources en gaz naturel de la Russie. Le gazoduc revêt également une grande importance pour la modernisation de la base industrielle traditionnelle dans le nord-est de la Chine et le développement de l'extrême-orient russe.

Beijing est prête à travailler avec Moscou pour ce projet d'une grande signification stratégique afin qu'il bénéficie aux peuples des deux pays ainsi qu'aux générations futures, a ajouté M. Zhang.

M. Poutine a remercié son homologue chinois Xi Jinping pour ses efforts personnels en vue de promouvoir le projet du gazoduc sino-russe, soulignant qu'il s'agissait du plus grand projet de construction dans le monde. La Russie coopérera étroitement avec la partie chinoise afin de le réaliser dans les temps. La coopération sino-russe est de très haut niveau et la Russie est prête à élargir sa coopération avec la Chine en matière d'énergie et dans d'autres secteurs, a affirmé M. Poutine.

En vertu du contrat signé par la CNPC (China National Petroleum Corporation) et le russe Gazprom, la partie russe exportera annuellement 38 milliards de mètres cubes de gaz en Chine pendant une période de trente ans à partir de 2018. La partie russe du gazoduc commun, du nom officiel "Force de Sibérie," sera construite par Gazprom avec un investissement total de 55 milliards de dollars US.

Un cadre de Gazprom sur le champ de Chayandin à un millier de kilomètres de là s'est entretenu en ligne avec les dirigeants et la foule par le biais du système vidéo.

Après que M. Poutine eut prononcé au micro le mot "départ", deux techniciens portant chacun un casque noir et une veste bleue ont commencé à souder deux tubes en acier géants suspendus à des grues jaunes dans le champ nouvellement asphalté où étaient alignés remorques et bulldozers. Sur les tubes noirs était inscrit en gros caractères blancs de l'alphabet russe cyrillique "force de Sibérie."

Au son des applaudissements de la foule, MM. Poutine et Zhang se sont rendus sur le champ et ont signé de leur nom le gazoduc avec des markers blancs. Ils se sont serrés la main et ont parlé avec les deux techniciens sur le site, signant à leur demande le sacs d'outils noirs de ces derniers.

Le moment de portée historique a été marqué par des chants et des danses alors que les membres des sociétés gazières et pétrolières chinoise et russe ont organisé un spectacle de danse et de musique folkloriques sur la scène de l'estrade. Les deux parties ont toutes les raisons de célébrer, alors que les accords de grande envergure vont permettre d'atteindre les objectifs du commerce bilatéral d'une valeur de 100 milliards de dollars US en 2015 et de 200 milliards de dollars US en 2020.

Selon la présentation, les deux principaux champs gaziers de Chayandin et de Kovyktin en Sibérie orientale seront développés afin de fournir du gaz naturel par le biais du tronçon est du gazoduc sino-russe, qui s'étendra d'Irkoutsk à Vladivostok et traversera ensuite le nord-est et l'est de la Chine. La construction du gazoduc prendra environ quatre ans.

M. Zhang a rencontré M. Poutine plus tôt dans la journée, lui transmettant les chaleureuses salutations du président chinois Xi Jinping.

source: http://french.xinhuanet.com/chine/2014-09/02/c_133612917.htm

Tag(s) : #asie, #europe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :