Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

UNE ENQUETE REVELE LA GRAVITE DE LA CONJURATION CONTRE L'ETAT VENEZUELIEN
30 Juin 20
14
Caracas, 29 juin AVN - "Indubitablement, il y a une conjuration nationale et internationale contre l'Etat vénézuélien qui passe par le fait d'attenter à la vie du président de la République, un magnicide, et attaquer les institutions", a déclaré la Procureure Générale de la République, Luisa Ortega Diaz, dans une interview accordée au journaliste José vicente Rangel et diffusée dimanche par Televen.


Elle a expliqué que le Ministère Public a commencé les investigations au sujet des plaintes présentées par le Haut Commandement Politique de la Révolution Bolivarienne qui, en mai dernier, a montré des preuves d'un plan de magnicide contre le président Nicolas Maduro, des preuves qui impliquent Maria Corina Machado, Pedro Burelli, Diego Arria et Ricardo Koesling, parmi d'autres membres de l'opposition vénézuélienne et l'ambassadeur des Etats-Unis en Colombie, Kevin Whitaker.


"Nous enquêtons et pourtant nous ne sommes pas encore arrivés au fond de ce problème parce qu'il est plus grave que ce qu'a montré l'enquête, nous allons continuer à enquêter et à prendre des mesures", a déclaré la Procureure qui, dans son allocution, a accusé "certains acteurs politiques d'être dérangés par le fait qu'il y ait la paix dans le pays".


Elle a rappelé que les actes terroristes exécutés par des groupes d'extrême droite depuis février dernier ont fait 43 morts et 873 blessés dans des attaques qui ont commencé par des actes de violence contre le siège principal du Ministère Public à Caracas.


Elle a souligné que ces groupes n'ont pas eu un exercice propre de la politique mais des actions délictueuses, c'est pourquoi l'Etat s'est vu dans l'obligation d'agir pour garantir la paix du peuple vénézuélien.


"Ici, au Venezuela, la droit de protester est pleinement garanti", a souligné Ortega Diaz, en rappelant que la Constitution établit le droit de manifester pacifiquement quia été mal interprété par la droite qui l'a utilisé pour justifier la violence.


"Si on fait un bilan de tous les délits que le Ministère Public impute à ceux qui sont privés de liberté et à ceux à qui ont été appliquées des mesures préventives substitutives de liberté, tu te trouves avec des homicides, des blessures personnelles, des dégâts à la propriété publique et privée, des vols, des barrages de rues, des actions qui n'ont rien à voir avec des activités politiques, ce sont des délits de droit commun", a noté la Procureure.


Elle a souligné que dans la matinée de jeudi dernier, on a à nouveau tiré sur le siège principal du Ministère Public, une action qui heureusement n'a fait ni morts ni blessés.


Il faut activer la défense médiatique.


En réfléchissant sur la défense nécessaire de l'Etat démocratique vénézuélien face aux attaques médiatiques, Luisa Ortega Diaz a précisé que cette défense aussi "doit être une politique d'Etat" comme l'est la garantie des droits de l'homme des Vénézuéliens.


Cette politique, à son avis, doit être mise en oeuvre dans le pays et à l'extérieur par des porte-paroles à travers des événements et des réunions avec les différentes organisations des droits de l'homme au niveau international" parce que l'attaque qu'il y a eu contre le Venezuela a vraiment été féroce".


"L'Etat doit impulser une offensive pour montrer réellement ce que nous sommes et ce que nous avons fait non seulement en garantissant les droits de l'homme en ce qui concerne les besoins de base comme l'alimentation, l'éducation, le logement, mais aussi en ce qui concerne la vie et l'intégrité physique des personnes", a-t-elle déclaré en soulignant, de plus, la façon dont les corps de sécurité de l'Etat ont changé.


En ce sens, en mars dernier, la ministre de l'Information et de la Communication, Delcy Rodriguez, a annoncé des actions contre le journal espagnol ABC étant donné que "il y a des protestations qui ont lieu au Chili et qui sont présentées au Venezuela comme des violations de la GNB envers les étudiants", a-t-elle dit à cette occasion.


Traduction Françoise Lopez - Cuba Si France Provence


http://www.avn.info.ve/contenido/fiscal-general-investigación-revela-gravedad-conjura-contra-estado-venezolano

Tag(s) : #amérique latine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :