Lettre du Président du Groupe GUE, M. Tiny KOX adressé au Président de l'APCE, Mme Anne BRASSEUR concernant la Decision de la Verkhovna Rada d'Ukraine d'interdire le Groupe Parlementaire du Parti communiste de Urkaine

Publié le par anonyme

Lettre du Président du Groupe GUE, M. Tiny KOX adressé au Président de l'APCE, Mme Anne BRASSEUR concernant la Decision de la Verkhovna Rada d'Ukraine d'interdire le Groupe Parlementaire du Parti communiste de Urkaine

24/07/2014

Madame la Présidente, Chère Anne,

Je viens d'être informé que le Président du Parlement ukrainien a annoncé aujourd'hui la dissolution du groupe parlementaire du Parti communiste de l'Ukraine. Puis-je vous s'il vous plaît demander à consulter de toute urgence le président sur les raisons de cette décision inconstitutionnelle de grande envergure ?

À mon avis l'interdiction des partis politiques en général n'est pas en conformité avec nos normes et en particulier en Ukraine cela accroît encore les tensions et alimente le conflit armé qui est déjà dévastateur pour le pays et ses structures vitales, met en danger la paix et la stabilité en Europe et a déjà coûté la vie de tant de personnes innocentes.

Je propose donc que l'Assemblée exhorte le Parlement ukrainien de reconsidérer sa décision de dissoudre le groupe parlementaire du Parti Communiste d'Ukraine immédiatement et de permettre à tous les parlementaires élus d'effectuer dans les mêmes conditions pour la durée de leur mandat, qui ils ont obtenu lors des dernières élections, observées par notre Assemblée. La modification des règles au cours du jeu n'est pas acceptable.

Je voudrais également proposer à l'Assemblée d'informer le Parlement ukrainien que les pouvoirs de la délégation ukrainienne de l'APCE ont été confirmés en Janvier 2014 ce qui signifie que tous les membres titulaires et suppléants de la délégation, y compris les membres titulaires et suppléants qui représentent le Parti Communiste ukrainien à l'Assemblée et qui participent à mon groupe de la gauche unitaire européenne, seront habilités à participer à toutes les activités de l'Assemblée au moins jusqu'à Janvier 2015, dans le cas où il n'y aurait pas d'élections législatives anticipées

Enfin, je voudrais proposer de tenir un débat d'urgence sur les développements récents en Ukraine dans notre prochaine partie de session.

Je me réjouis de votre réponse.

Cordialement,

Tiny Kox,

Président GUE Groupe APCE .

source: APCE

Publié dans Ukraine, europe

Commenter cet article