Hugo Chavez : Une éternelle source d’inspiration

Publié le par anonyme

Hugo Chavez : Une éternelle source d’inspiration

CARACAS.—. Le premier vice-président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, Miguel Diaz-Canel, a déclaré que le commandant Hugo Chavez sera une éternelle source d’inspiration pour poursuivre la défense de la souveraineté, des valeurs et l’Histoire de l’Amérique latine et de la Caraïbe.

« Chavez est un exemple éternel de dévouement à la lutte révolutionnaire, d’amour pour son peuple, de volonté et de courage inébranlables », a affirmé Miguel Diaz-Canel qui a participé lundi 28 juillet à un rassemblement àCaracas pour célébrer le 60e anniversaire de la naissance du géant vénézuélien.

Le vice-président cubain a évoqué les grandes transformations survenues au Venezuela après le soulèvement civique et militaire du 4 février 1992, dirigé par Chavez, sa victoire électorale à la fin de 1998 et le début de la Révolution bolivarienne.

« Nos expériences sont différentes, mais nos chemins mènent au même but. Nous, les révolutionnaires, sommes obligés de réussir dans n'importe quelle circonstance en travaillant ensemble pour le bien-être de nos peuples », a-t-il dit.

Il a ajouté que les résultats extraordinaires obtenus par l'Alba, résultats de la vision exceptionnelle de Chavez et de Fidel, confirment que la solidarité et la fraternité sont les armes les plus efficaces pour faire face aux menaces et aux attaques de nos puissants ennemis.

Miguel Diaz-Canel a affirmé que le processus bolivarien progresse de façon irréversible sous la direction politique et militaire de Nicolas Maduro. « Son intégrité politique, sa loyauté, sa connaissance de la réalité vénézuélienne, sa passion, sa détermination et son sens de la justice, ont été démontrés face aux épreuves de l'année dernière »,a-t-il déclaré.

Il a confirmé les paroles du général d'armée Raul Castro Ruz, président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, lors du Sommet du groupe G-77 en Bolivie, sur le fait que le Venezuela a besoin du soutien le plus ferme, car pour l'impérialisme et l'oligarchie, le moment est venu de détruire la Révolution bolivarienne en utilisant des méthodes de guerre non conventionnelle.

« En défendant le Venezuela, nous défendons la Bolivie et toute Notre Amérique. Le Venezuela est aujourd’hui à l’avant-garde de la défense de notre indépendance, de notre liberté et de notre dignité », avait alors déclaré Raul.

Miguel Diaz-Canel a réaffirmé l'engagement inconditionnel de Cuba aux côtés de la Révolution bolivarienne et de l'héritage de Chavez et il a souligné l'importance du travail du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV).

Lors du rassemblement, des dirigeants politiques de plusieurs pays d'Amérique latine et des Caraïbes étaient présents et ils ont partagé leurs appréciations sur l'héritage de Chavez.

L’ancien président dominicain Leonel Fernandez a rappelé la solidarité du leader bolivarien lorsque son pays dût faire face à un grave incendie. Quant à Gaston Browne, le premier ministre d'Antigua-et-Barbuda, il s’est dit convaincu que Maduro et les Vénézuéliens poursuivront l'héritage du commandant Chavez.

Le président Evo Morales a signalé que Chavez et la Révolution bolivarienne sont arrivés au moment où seule brandissait les drapeaux de la lutte en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Pour sa part, le président salvadorien, Salvador Sanchez Cerén, a déclaré qu'il est temps de renforcer un « projet juste, solidaire et humain » au Venezuela et en Amérique latine. Le président nicaraguayen Daniel Ortega a affirmé que Chavez est présent dans tous les militants révolutionnaires et le peuple vénézuélien, lesquels ont la responsabilité, avec l'ensemble de la région, de poursuivre son œuvre.

Le président Nicolas Maduro a conclu la cérémonie en affirmant que son pays a une population de taille modeste, mais qu’il ne permettra jamais que l'honneur sacré de la patrie soit souillé. (Rédaction Internationale)

source: Granma

Publié dans amérique latine

Commenter cet article