Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La VIè Rencontre Syndicale Notre Amérique prend fin à La Havane

La Havane, 5 mai (RHC)- La VIe Rencontre Syndicale « Notre Amérique » a pris fin à la Havane par l'approbation d'un document dans lequel les représentants des 181organisations syndicales qui y ont pris part ont exprimé leur appui aux gouvernements progressistes face aux tentatives étrangères de déstabilisation.

Les syndicalistes, provenant d'une trentaine de pays ont mis l'accent sur la nécessité de la lutte sociale contre l'offensive du capital en Amérique Latine et dans les Caraïbes.

« Ce sont les luttes sociales qui ont créé les conditions pour l'accession au pouvoir, dans plusieurs de nos pays, de gouvernements ayant des projets qui mettent l'accent sur la réalisation d'actions concrètes en faveur des ouvriers,des paysans, des femmes, des jeunes et des minorités » souligne le texte.

La Déclaration de La Havane, lue par Juan Castillo, coordonnateur général de la Rencontre Syndicale Notre Amérique, exprime également l'appui à Cuba, territoire dans lequel se développe la plus importante expérience dans la construction du socialisme » indique le document.

La déclaration exprime également l'intention d'accompagner les efforts de notre pays, plongé dans l'actualisation de son projet émancipateur avec des changements qui réaffirment son chemin.

Elle ratifie également l'appui au processus de transformations entrepris au Venezuela par feu Hugo Chávez et qui se poursuit sous la direction de Nicolás Maduro.

Les 455 participants à la VI Rencontre Syndicale Notre Amérique, ont lancé une alerte sur l'offensive réactionnaire dans la région contre des gouvernements progressistes comme ceux de l'Équateur, de la Bolivie et du Nicaragua.

Ramón Cardona, au nom de la Fédération Syndicale Mondiale a lancé un appel à la Rencontre syndicale Notre Amérique à convoquer un front commun contre la criminalisation des processus progressistes et des luttes populaires dans le monde.

Le mouvement ouvrier latino-américain a décidé lors de cette rencontre, de célébrer le 1er août prochain la Journée de la Terre, en solidarité avec la Révolution Bolivarienne et en appui au dialogue de paix entre la guérilla et le gouvernement colombiens.

Des représentants des syndicats de Chine, de France et du Nigeria ont salué la rencontre et ont exhorté les participants à globaliser les luttes pour les revendications sociales et des travailleurs.

Le chef de l'État cubain, Raúl Castro a adressé un message aux participants à la rencontre dans lequel il mettait en relief le rôle que peuvent jouer le mouvement syndical et les travailleurs dans la scène internationale très complexe dans laquelle nous vivons, caractérisée par une crise de l'économie mondiale et le renforcement des dangers pour la paix.

« Durant ces années-signalait Raul dans son message-la rencontre syndicale Notre Amérique a contribué à l'unité et au renforcement des organisations syndicales en Amérique Latine et dans les Caraïbes »

Tag(s) : #cuba, #syndicat

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :